Restauration de la réserve naturelle de la baie de l’Aiguillon : un programme Nature 2050

Alors que la baie de l’Aiguillon, classée réserve naturelle nationale, accueille plus de 98 000 oiseaux migrateurs, de nombreuses menaces pèsent sur ce milieu exceptionnel : sédimentation des vasières, effet du changement climatique sur les zones côtières… Pour faire face à cette situation, CDC Biodiversité a signé une convention de partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux, opérateur de la réserve naturelle, pour restaurer des habitats favorables à l‘avifaune migratrice. La sauvegarde des oiseaux migrateurs de la baie de l’Aiguillon est le deuxième projet territorial porté par le programme Nature 2050, dont l’originalité est de mobiliser des financements additionnels volontaires d’entreprises privées et publiques engagées pour l’adaptation de leurs territoires aux changements climatiques. Nature 2050 contribuera ainsi au programme d’actions porté par le Parc naturel régional du Marais poitevin, qui fait l’objet d’un financement européen « Life » depuis 2016.

« Restaurer les habitats migratoires permet d’accroitre la résilience des écosystèmes et de favoriser leur adaptabilité au changement climatique » précise Laurent Piermont, Président de CDC Biodiversité.

Lire la suite