Qui sommes-nous ?

par Philippe Thiévent, Directeur de CDC Biodiversité

 

 

Pourquoi avoir créé CDC Biodiversité ?

CDC Biodiversité est le fruit d’une réflexion menée avec Laurent Piermont, alors Président de la Société Forestière de la Caisse des Dépôts. Notre objectif était de créer un outil qui permette d’agir pour la biodiversité, en identifiant et en développant des leviers économiques (réglementaires, volontaires…) pour financer la préservation et la restauration de la nature. CDC Biodiversité est une filiale à 100% de la Caisse des Dépôts, qui a l’ensemble des moyens lui permettant d’agir pour cet objectif.

 

Sur quelles valeurs repose CDC Biodiversité ?

Les valeurs sont d’abord les valeurs de la Caisse des Dépôts : l’intérêt général, le long-terme, la confiance, l’action rationnelle au plan technique comme au plan financier.

Le maître-mot est « Concilier ». Concilier les activités économiques que désirent nos concitoyens et la préservation de la nature, des écosystèmes, des différentes espèces, ce qui est indispensable pour que l’être humain puisse continuer à vivre sur Terre. Il est donc amené à partager l’espace avec les espèces animales et végétales sauvages et doit reconstituer des infrastructures écologiques favorables à ces espèces, mais ces infrastructures écologiques doivent elles aussi tenir compte des infrastructures humaines.

Cette conciliation ne peut s’inscrire  qu’en accord avec des projets de territoire, tels qu’ils sont portés par les acteurs locaux. C’est une valeur cardinale de notre action : agir en partenariat avec les acteurs locaux (agriculteurs, forestiers, collectivités, associations…) qui sont partie prenante de l’action avec la nature et sur la nature.

Phiilppe Thiévent avec Laurent Piermont et l’équipe sur le terrain.

 

Quels sont les atouts de CDC Biodiversité ?

Un de ses atouts est d’avoir imaginé et créé un nouveau métier il y a plus de dix ans, qui permet aujourd’hui d’avoir l’expérience et le recul nécessaires à l’appréhension des situations complexes. Métier qui requiert une triple compétence écologique, foncière et financière, dont la maîtrise est absolument indispensable à la réussite des actions à conduire. Forte de cette compétence et d’un bilan solide dans la réussite des actions engagées, adossé aux valeurs de confiance de la Caisse des Dépôts, CDC Biodiversité a les capacités de prendre des engagements de très long-terme, et de les tenir. Or il n’y a pas d’action possible sur les systèmes naturels sans considérer la notion de « temps long ».

 

Comment voyez-vous l’avenir de CDC Biodiversité ?

Philippe Thiévent lors d’une plongée dans la baie de Marseille pour le projet de restauration des petits fonds côtiers

J’imagine que la société va continuer à développer ces leviers économiques permettant de concilier économie et biodiversité. La véritable vocation de cette entreprise est d’être un « démonstrateur du possible ». Si la question de la conciliation des enjeux économiques et écologiques est aux avant-postes, la réponse est sans nul doute logée dans des solutions fondées sur la Nature. 

Par exemple, l’activité humaine perturbe gravement les insectes pollinisateurs. Est-ce que la question est de créer des drones pollinisateurs comme veulent le faire certains organismes américains ? Je ne crois pas. Je crois qu’au contraire, il faut développer des solutions fondées sur la nature, sur les dynamiques naturelles, sur la résilience des écosystèmes, sur la biodiversité. C’est ça, l’avenir de CDC Biodiversité. Et puis bien sûr, faire reposer l’avenir sur l’enthousiasme, la force, la compétence de nos équipes.