Restauration écologique en Outre-Mer : Grand Port Maritime, Guadeloupe

Le Grand Port Maritime de Guadeloupe a mandaté CDC-Biodiversité pour réaliser son Plan de Gestion des Espaces Naturels Terrestres et Marins.

Ce programme d’actions définira les différentes opportunités pour la Guadeloupe et sa biodiversité :

  • Restaurer les habitats sensibles de l’Île impactés par l’activité humaine tels que les mangroves, les forêts marécageuses, les récifs coralliens, les herbiers à phanérogames sous-marins, sur plus de cinq sites différents
  • Préserver et développer les populations végétales et animales des petits fonds côtiers
  • Impliquer la société civile dans l’application du PGEN et dans la protection de la biodiversité au travers d’activités pédagogiques

Cette approche globale et collaborative permettra d’initier les  réflexions sur l’adaptation au changement climatique pour la protection des populations et des milieux naturels.

logo_cayoli

Afin de concilier développement portuaire et préservation de l’environnement, un projet de restauration et de conservation des espaces naturels planifié sur les 15 prochaines années a été élaboré durant l’année 2016. Ce programme, porté par le Grand Port Maritime de Guadeloupe, intitulé CAYOLI, a pour but de préserver la biodiversité en maintenant les corridors écologiques tout en favorisant l’implantation d’activités économiques présentant une plus-value environnementale. Il est axé sur la restauration des écosystèmes marins : les coraux, les mangroves et les petits fonds côtiers. 

 

 

 

PARTAGER
Share on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1Google+0Email to someonePrint this page