Valorisation de l’étang de Sarbazan

La vallée de La Douze a été désignée comme secteur éligible pour la mise en œuvre des mesures compensatoires écologiques de l’autoroute A65, en particulier pour les chauves- souris, la Cistude d’Europe et le Scirpe des bois. La commune de Sarbazan a engagé auprès de CDC Biodiversité, représentant d’A’liénor, les parcelles de propriété communale situées autour de l’étang de Mouneyre et du ruisseau de Castaillon. L’objectif poursuivi par la commune et le pôle Paysage et Ingénierie végétale était de concilier la protection de la biodiversité et le maintien des activités (pêche, pratique du canoë, promenade). Le projet d’aménagement des abords de l’étang, intégré dans un programme plus vaste d’aménagement du centre-bourg, avait pour objectif de réussir à associer subtilement ces enjeux de loisir et de biodiversité.