« Les entreprises rattrapées par la préservation de la biodiversité » une double page publiée dans le journal « Le Monde » le 9 novembre 2020

Dans sa réflexion globale sur le rôle des entreprises dans la perte de biodiversité à l’échelle mondiale, Marjorie Cessac a interrogé Antoine Cadi, directeur recherche et innovation chez CDC Biodiversité.

Il a rappelé l’urgence d’agir et les solutions existantes notamment par la mesure d’impact. L’outil Global Biodiversity Score développé par CDC Biodiversité en est un et permet aux entreprises et institutions financières de scorer leur empreinte sur la biodiversité.

C’est notamment le cas de Schneider Electric » qui est ainsi la première entreprise à l’avoir expérimenté sur la totalité de sa chaîne de production, et à avoir publié l’étude de cet exercice. D’autres grandes entreprises telles que Solvay, Michelin ou Décathlon commencent elles aussi ce travail.

Cette démarche permettra aux entreprises de se préparer aux engagements zéro perte nette de biodiversité en 2030, que la communauté internationale ambitionne de prendre en 2021 à l’occasion de la COP15 Biodiversité en Chine.