Le club B4B+

Une approche collective et participative

Afin de créer une méthode adaptée aux besoins et contraintes des entreprises et des institutions financières, le Club B4B+ propose de co-construire et d’expérimenter le Global Biodiversity Score en étroite collaboration avec ses membres.

Pour ce faire, les travaux du Club s’articulent autour de deux groupes de travail, qui intègrent l’ensemble de la chaîne de valeur :

– Le groupe de travail « Chaîne de valeur » travaille sur les enjeux liés à l’approvisionnement et à l’empreinte directe des sites et procédés de production ;

– Le groupe de travail « Finance » travaille sur l’empreinte des financements et investissements.

L’objectif

 

L’objectif du Club B4B+ (Business for Positive Biodiversity, le Club des Entreprises pour une Biodiversité Positive), est de jouer le rôle d’incubateur de cet indicateur, appelé le Global Biodiversity Score (GBS™), et de la méthode d’empreinte biodiversité associée.

 

Le Club B4B+ travaille selon deux axes prioritaires qui constituent aujourd’hui des freins majeurs pour une intégration systématique de la biodiversité dans le secteur privé :

  • la quantification : par le développement d’une méthodologie transversale de calcul d’empreinte biodiversité qui aujourd’hui fait défaut : le Global Biodiversity Score™ ;
  • l’élargissement du périmètre d’analyse des impacts par une prise en compte de l’ensemble de la chaîne de valeur.

En associant les entreprises et acteurs financiers au plus près des réflexions, le Club B4B+ a pour ambition de produire du contenu opérationnel en fournissant à ses membres des outils adaptés à leurs besoins et contraintes.

 

La mission du « Club B4B+ »

– Quelle est l’empreinte biodiversité des entreprises ?
– Quelles sont les dépendances des entreprises vis-à-vis de la biodiversité ?
– Quel rôle pour le secteur de la finance en matière de lutte contre l’érosion de la biodiversité ?
– Quelles sont les leviers d’action possibles pour améliorer son impact sur la biodiversité ?

 

Le fonctionnement du Club B4B+

Principe général

CDC Biodiversité produit le contenu méthodologique dont elle alimente régulièrement les groupes de travail.

Ce contenu fait l’objet de présentations et d’échanges avec les membres du Club et d’applications via des cas d’études.

Des réflexions sont également menées pour définir les modalités et obstacles pratiques de la mise en œuvre opérationnelle de la méthodlogie GBS™  en conditions réelles : lien et valorisation des cadres existants, accès à l’information, intégration aux processus de décisions internes, communication et reporting…

Les résultats des différents groupes de travail sont ensuite restitués à l’ensemble des membres dans le cadre de sessions plénières et mis à disposition sous forme d’outils opérationnels.

Les groupes de travail

Les travaux du Club B4B+ s’articulent autour de deux groupes de travail qui s’intéressent au déploiement de la méthodologie GBS™ pour les deux principales catégories d’acteurs concernés que sont les entreprises et les institutions financières.

  • le groupe « chaîne de valeur »
    Ce GT travaille sur les enjeux liés à la chaîne de valeur des entreprises, en particulier l’approvisionnement et l’empreinte directe des sites et procédés de production. Ses réflexions portent, entre autres, sur l’utilisation des données issues de l’Analyse de Cycle de Vie (ACV).
    Les secteurs concernés sont extrêmement variés :
    >> Secteurs cible : agro-alimentaire, textile, aménagement, énergie, construction…
  • le groupe « finance »
    Ce GT travaille plus spécifiquement sur l’empreinte des financements et des investissements. Une approche d’analyse sectorielle des différents types d’actifs financiers y est développée.
    >> Secteurs cible : Secteur bancaire, investisseurs, assurance…

Ces deux groupes de travail font appel à des approches et des outils méthodologiques différents,
mais compatibles et cohérents entre eux.

Réunions et livrables du Club

Lors des sessions plénières semestrielles, les résultats des différents groupes de travail (deux par an en moyenne) ainsi que les outils opérationnels aboutis sont présentés et livrés à l’ensemble des membres.

CDC Biodiversité produit chaque année une publication dédiée aux travaux menés dans le cadre du Club B4B+. Cette publication est intégrée dans les Cahiers de Biodiv’2050 de la Mission Economie de la Biodiversité de la Caisse des Dépôts. Elle a pour but de valoriser l’engagement des membres en présentant un résumé synthétique des résultats de leur travail mené dans le cadre du Club au cours de l’année.

La première publication du Club B4B+ intitulée « Vers une évaluation de l’empreinte biodiversité des entreprises : le Global Biodiversity Score » est disponible sur le lien suivant :

Version française : http://www.mission-economie-biodiversite.com/downloads/cahier_n10_club_gbs/

Version anglaise : http://www.mission-economie-biodiversite.com/downloads/biodiv2050-outlook-no-11/

Pourquoi rejoindre le « Club B4B+ » ?

–  Rejoindre le Club, c’est saisir l’opportunité de participer à la construction d’une notation biodiversité avant qu’elle soit imposée par la réglementation ou qu’elle fasse l’objet d’une utilisation commune de la part d’institutions financières.

–  Rejoindre le Club, c’est également mieux comprendre votre impact sur la biodiversité, c’est agir pour le réduire et c’est aussi le faire savoir.

La participation au Club B4B+ est soumise à une souscription annuelle fixée à 5 500 euros H.T.

Contact :

Aurélie Kaszluk
T. +33 (0)1 80 40 15 09
aurelie.kaszluk@cdc-biodiversite.fr

Les membres du Club B4B+

Groupe de travail chaînes de valeur

Groupe de travail finance

Partenaires

Suivez-nous
Suivez-nous
Share
Notre chaîne