CDC Biodiversité organise un side-event à la plénière de l’IPBES le 30 avril prochain à Paris

08/04/2019

En parallèle de la séance plénière de l’IPBES qui se déroulera pour la première fois à Paris du 29 avril au 4 mai prochain, CDC Biodiversité et le Club des Entreprises pour une Biodiversité Positive, Club B4B+, organisent une conférence sur la mesure de l’empreinte biodiversité des entreprises comme objectifs post 2020, qui s’inscrit dans cette réflexion, le 30 avril après-midi.

La Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), l’équivalent du GIEC pour la biodiversité, va publier le 6 mai son rapport sur l’état mondial de la biodiversité, le premier bilan scientifique global depuis le Millennium Ecosystem Assessment il y a 15 ans. Le bilan qui sera rédigé lors de sa plénière du 29 avril au 4 mai nourrira les réflexions autour du cadre mondial de la biodiversité post-2020.

CDC Biodiversité est honorée de la présence d’Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État au Ministère de la Transition écologique et solidaire, qui ouvrira sa conférence et de l’intervention de Christophe Aubel, directeur général de l’Agence Française pour la Biodiversité pour la clôturer.

La conférence va s’articuler autour de trois aspects :

Scientifique

– Présentation de la limite planétaire pour la biodiversité par l’Institut Néerlandais de l’Environnement (PBL), membre du Réseau sur les Limites Planétaires, contributeur à la revue mondiale de l’IPBES et aux Perspectives mondiales de la diversité biologique pour les Nations Unies.

  • Quel est l’équivalent du 1.5°C – 2°C pour la biodiversité ?
  • Vers quel scénario nous dirigeons-nous actuellement ?
  • Quel est l’état de l’art scientifique sur le sujet ?

Politique

– Discussion des options sur la table au niveau international et au niveau Français concernant le cadre post-2020 pour la biodiversité. Une table ronde regroupant quatre intervenants impliqués dans les réflexions et les négociations au niveau international et français va débattre des questions suivantes :

  • Au vu du bilan scientifique exposé par le PBL, quelles sont les options possibles pour les négociations à la Convention des parties (COP15) de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) à Kunming en 2020 ?
  • Quelles cibles vont émerger du cadre post-2020 ?
  • Comment le futur reporting obligatoire de l’empreinte biodiversité des entreprises peut-il faciliter l’atteinte des objectifs post-2020 ?

Entreprises 

– Présentation du Global Biodiversity Score (GBS, l’outil de mesure de l’empreinte biodiversité des entreprises développé par CDC Biodiversité) et d’autres outils de mesure de l’empreinte biodiversité permettant aux entreprises de s’engager auprès des Etats pour l’atteinte des objectifs politiques qui seront définis en 2020. Plusieurs entreprises du Club B4B+ partageront également leur expérience concernant la mesure de leur empreinte biodiversité et la démarche de progrès associée.

 

Pour assister à cet événement, inscrivez-vous:

L’ ordre du jour de l’événement est le suivant :

13:30 – 14:00 : Café de bienvenue
14.00 – 14.10 : Accueil par Marc Abadie, président de CDC Biodiversité
14.10 – 14.30 : Ouverture par Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat, Ministère de la Transition écologique et solidaire (sous réserve)
14.30 – 14.50 :  La progression de la connaissance scientifique sur l’expression de la limite planétaire biodiversité en MSA (abondance moyenne spécifique) par Rob Alkemade, senior scientist, PBL (Agence de l’environnement des Pays-Bas), exposé en anglais
14.50 – 15.35 : Table ronde – Le cadre post-2020 de la biodiversité, avec :
– Sébastien Barot, vice-président du Conseil scientifique, FRB
– Yann Laurans, directeur du programme biodiversité, Iddri
– Didier Babin, team leader « Post 2020 Biodiversity Framework EU Support », Expertise France
– Ciprian Ionescu, économiste, WWF France
15.35 – 16.05 : Pause
16.05 – 16.35 : Le Global Biodiversity Score (GBS) : contexte et développements par Joshua Berger, chef de projets GBS, CDC Biodiversité
16.35 – 17.15 : Retour sur les premières études de cas par :
– Marc Lewis, global head of Sustainability Research, BNP Paribas Asset Management
– Gilles Kleitz, directeur du département Transition écologique naturelle et gestion des ressources naturelles, AFD
– Antoine Vallier et Rose Choukroun, expert et chargée d’étude GBS, CDC Biodiversité
17.15 – 17.30 : Lancement du Comité de revue critique du GBS et clôture par Christophe Aubel, directeur général, AFB

À lire également