CDC Biodiversité participe à une conférence-débat avec Yvan BOURGNON à Kedge Business School sur les milieux marins et côtiers comme priorité d’action pour Nature 2050

04/04/2019

Susie Dalla Foglia, chargée de mission chez CDC Biodiversité, aux côtés d’Yvan Bourgnon, navigateur lors de la table ronde sur les actions en milieux marins et côtiers © Kedge Business School

Susie Dalla Foglia, chargée de mission chez CDC Biodiversité, aux côtés d’Yvan Bourgnon, navigateur lors de la table ronde sur les actions en milieux marins et côtiers © Kedge Business School

« En équilibre sur l’océan » le film d’Yvan Bourgnon, navigateur qui a accompli le premier tour du monde en solitaire sur un catamaran sans habitacle, a été projeté lundi 01 avril à Kedge Business School. Organisée dans le cadre de la semaine du Développement durable par la direction RSE de l’école et les associations d’étudiants Voiles de Kedge, Campus Durable et Clepsydre, cette séance était l’occasion de relayer son combat dans la lutte contre la pollution plastique, véritable crise environnementale planétaire.

Au-delà du récit de cet exceptionnel exploit sportif, le documentaire souligne en effet la préoccupante question de la pollution océanique qui incite aujourd’hui Yvan Bourgnon à agir avec son projet The SeaCleaners et son navire le Manta, collecteur de déchets plastiques

Une conférence-débat a ensuite eu lieu avec Yvan Bourgnon, Laurent Debas, scénariste du film Océan et directeur de l’association Planète Mer et Susie Dalla Foglia, chargée de mission chez CDC Biodiversité sur les solutions pour la sauvegarde des mers.

A cette occasion, Susie Dalla Foglia a présenté CasCioMar, un projet développé dans le cadre du programme Nature 2050 de CDC Biodiversité et soutenu par Kedge Business School.

Relâché de poissons juvéniles dans la Baie de Marseille (crédit : R.Dubas)

Ce projet, qui mobilise des techniques de génie écologique opérationnelles validées scientifiquement, joue à la fois sur la restauration d’habitats et de fonctions, ainsi que le renforcement de populations de poissons et autres espèces marines. Trois techniques de génie écologique ont été développées et sont mobilisées sur chaque site restauré, et ce de manière conjointe :

  • – L’immersion et la maintenance de nurseries côtières artificielles au sein et à l’extérieur des zones portuaires,
  • – Le repeuplement d’espèces halieutiques et d’intérêt patrimonial;
  • – La transplantation d’algues ou d’herbiers pour restaurer les habitats à fort intérêt écologique

Cette table ronde était également l’occasion de rappeler l’importance du soutien d’un acteur tel que Kedge Business School, pour renforcer les actions en faveur de la biodiversité et de l’adaptation au changement climatique sur le territoire, mais aussi au travers de son rôle pédagogique clé, afin que ces thématiques soient prises en compte par les élèves qui seront les managers de demain.

À lire également