CDC Biodiversité prend la parole à la Semaine de la Finance Responsable

03/10/2019

La Semaine de la Finance Responsable qui se déroule à Paris jusqu’au 4 octobre a pour thème, cette année, la biodiversité. Le 19 septembre, CDC Biodiversité a participé au Palais de la Découverte à sa réunion de lancement.

La semaine de la Finance durable se déroule à Paris du 26 septembre au 04 octobre 2019 sur le thème de la biodiversité © Stéphane Le Page

La semaine de la Finance durable se déroule à Paris du 26 septembre au 04 octobre 2019 sur le thème de la biodiversité © Stéphane Le Page

L’événement de lancement de la Semaine de Finance Responsable organisé par le Forum pour l’Investissement Responsable a été l’occasion pour CDC Biodiversité de participer à une table ronde sur le sujet finance et biodiversité.

Le Global Biodiversity Score : son fonctionnement et ses applications

Antoine Vallier, chef de projet a fait part de l’expérience de CDC Biodiversité sur le sujet, acquise notamment par le développement depuis 4 ans de l’outil d’empreinte biodiversité, le Global Biodiversity Score, ainsi que par les interactions avec les membres du secteur financier dans le cadre du club de travail, le Club B4B+.

Ce type d’outils, particulièrement adaptés aux besoins des acteurs de la finance, connait un fort essor tant au niveau national qu’international. Par ailleurs, une dynamique de convergence méthodologique est en marche, notamment dans le cadre de l’initiative Aligning Biodiversity Measure for Business (ABMB) pilotée par UNEP-WCMC dont CDC Biodiversité est un membre actif.

Un panorama des différents aspects de la thématique finance et biodiversité

Présente à cette table ronde, la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) a dressé un état des lieux de l’état de la biodiversité et a rappelé l’urgence à agir en mettant l’accent sur les nombreux services que la nature rend et qui pourraient être prochainement compromis si la biodiversité continue de se dégrader au rythme actuel.

L’OCDE a fait un retour sur leur rapport très complet paru en mai 2019, sur la thématique de l’appropriation nécessaire du secteur privé, et en particulier de la finance, sur le sujet de la biodiversité.

WWF et AXA sont revenus sur leur rapport remis au gouvernement en mai dernier aussi et préconisant de créer un groupe de travail, calqué sur la TCFD, pour mieux comprendre l’impact des investissements sur les milieux naturels.

Enfin l’association Entreprise pour l’Environnement (EpE) a mis en avant l’initiative Act For Nature à travers laquelle les entreprises déclarent sur la base du volontariat leurs engagements, parfois mesurables, sur la biodiversité.

© Stéphane Le Page

© Stéphane Le Page

© Stéphane Le Page

© Stéphane Le Page

À lire également