CDC Biodiversité s’implique pour la reconversion des friches industrielles

21/03/2019

L’ancienne friche Kodak à Sevran est devenue un espace naturel ouvert aux habitants et aux promeneurs

Hasard du calendrier, CDC Biodiversité a participé les 18 et 19 mars à deux événements à propos de la reconversion des friches industrielles. Conscient des enjeux de ce sujet, CDC Biodiversité a suivi les réflexions menées lors du séminaire Friches et développement durable à Metz, et par ailleurs a rendu compte des avancements de son action sur le terrain, en faisant un point d’étape avec les élus de Sevran sur la friche Kodak.

Présent au Séminaire Friches et Développement Durable à Metz mardi 19 mars, Matthieu Rivet, chef de l’agence centrale de CDC Biodiversité a rencontré les acteurs impliqués pour l’aménagement des friches industrielles du Grand Est. Cette région disposant d’un gisement considérable de friches industrielles et militaires, les élus, responsables de l’aménagement des territoires, propriétaires fonciers, aménageurs et opérateurs immobiliers, investisseurs et financeurs publics et privés se mobilisent.

Les nombreux échanges et retours d’expériences de cette journée permettent d’envisager des opérations de reconversion de friches en projets d’aménagements durables, afin d’améliorer la qualité environnementale du cadre de vie et limiter l’étalement urbain par le recyclage des fonciers dégradés.

Cette journée a constitué une opportunité pour maitriser les outils et redynamiser des territoires urbains et ruraux au travers d’actions divers de long terme selon des approches variées : patrimoniale, économique, touristique, dépollution, écologique, agricole.

 

La veille, lundi 18 mars, une équipe de CDC Biodiversité s’est rendue à Sevran (93) sur le site de la friche industrielle Kodak, un des projets fondateurs du programme Nature 2050, qui vise à revaloriser cette friche en espace naturel à haute valeur écologique.

Sophie Elie, cheffe de projets, Suzanne Rihal, cheffe de projets Nature 2050 et Mélissandre Ménard, chargée de coordination Nature 2050 ont rencontrées les représentants de la ville de Sevran pour leur rendre compte de l’avancement des derniers travaux effectués, dont notamment la plantation de 12 arbres isolés. Ils permettent une valorisation paysagère du site et apportent une diversification écologique mais également la création d’une perméabilité avec le Canal de l’Ourcq.

Ont aussi été évoquées les actions à venir en 2019 avec entre autres l’annonce du lancement, au printemps prochain, de la campagne de prélèvements des carottes de sol et des échantillons de feuilles. Cela permettra le suivi des taux de carbone organique dans le sol et d’azote 15 dans la végétation. Ces deux indicateurs de qualité ont été choisis par le programme Nature 2050 pour leur cohérence dans l’évaluation de la santé, de la résilience et de la pérennité d’un écosystème.

Les représentants de la ville de Sevran, Silvia Devescovi, cheffe de projets innovation urbaine, Séverine Martin, cheffe de projets urbains et Franck Marchebout, responsable du service Parcs et jardins avec l’équipe CDC Biodiversité composée de Sophie Elie, cheffe de projets, Suzanne Rihal, cheffe de projets Nature 2050 et Mélissandre Ménard, chargée de coordination Nature 2050 ©CDC Biodiversité

Les représentants de la ville de Sevran, Silvia Devescovi, cheffe de projets innovation urbaine, Séverine Martin, cheffe de projets urbains et Franck Marchebout, responsable du service Parcs et jardins avec l’équipe CDC Biodiversité composée de Sophie Elie, cheffe de projets, Suzanne Rihal, cheffe de projets Nature 2050 et Mélissandre Ménard, chargée de coordination Nature 2050 ©CDC Biodiversité

Un des douze arbres plantés : un merisier ou cerisier sauvage. ©CDC Biodiversité

Un des douze arbres plantés : un merisier ou cerisier sauvage. ©CDC Biodiversité

Les travaux comprennent la création d’une dépression humide pour permettre le développement de la faune. ©CDC Biodiversité

Les travaux comprennent la création d’une dépression humide pour permettre le développement de la faune. ©CDC Biodiversité

En se promenant dans ce nouvel espace naturel on aperçoit au loin la ville de Sevran ©CDC Biodiversité

En se promenant dans ce nouvel espace naturel on aperçoit au loin la ville de Sevran ©CDC Biodiversité

Au séminaire Friches et Développement Durable à Metz De gauche à droite : Christian Tarantola, Maire de Docelles (88), Stéphane Perrin, Maire de Stenay (55). Yann Grienenberger, Directeur du CIAV à Meisenthal (57), Benoit Piatkowski, Maire de Fénétrange (57), Laurent Flouest, Directeur général adjoint de la Communauté de communes des Portes de Meuse (55) et François Tacquard de la Vallée de Saint-Amarin – président de la Communauté de communes de la Vallée de Saint-Amarin ©CDC Biodiversité

Au séminaire Friches et Développement Durable à Metz De gauche à droite : Christian Tarantola, Maire de Docelles (88), Stéphane Perrin, Maire de Stenay (55). Yann Grienenberger, Directeur du CIAV à Meisenthal (57), Benoit Piatkowski, Maire de Fénétrange (57), Laurent Flouest, Directeur général adjoint de la Communauté de communes des Portes de Meuse (55) et François Tacquard de la Vallée de Saint-Amarin - président de la Communauté de communes de la Vallée de Saint-Amarin ©CDC Biodiversité

À lire également