Des guides techniques pour favoriser le déploiement des Paiements pour Services Ecosystémiques en agriculture

03/05/2019

Guillaume Cortot, chef de projets CDC Biodiversité a participé au comité de pilotage sur les paiements pour services environnementaux (PSE) mis en place par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation vendredi 5 avril.

Pour ce 3e COPIL relatif à l’étude PSE étaient présents avec CDC BIodiversité des représentants du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, d’Oréade-Brèche et de Vertigo Lab ©CDC Biodiversité

Pour ce 3e COPIL relatif à l’étude PSE étaient présents avec CDC BIodiversité des représentants du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, d’Oréade-Brèche et de Vertigo Lab ©CDC Biodiversité

Guillaume Cortot, chef de projets chez CDC Biodiversité, a apporté l’expérience du programme Nature 2050 dédié à l’adaptation des territoires au changement climatique en favorisant l’implication du secteur économique aux côtés des porteurs de projets. Les participants de ce 3e comité de pilotage ont salué l’important travail réalisé sur des études de cas.

Les PSE sont des outils qui permettent à un organisme privé ou une collectivité territoriale, de rémunérer des agriculteurs en échange de la fourniture de services environnementaux, comme la mise en place d’infrastructures écologiques (haies, mares), le captage de carbone ou l’amélioration de la qualité de l’eau par la réduction d’intrants. Face à la complexité de la mise en œuvre de tels projets, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation travaille à la rédaction de trois guides techniques, à destination des entreprises, des collectivités territoriales et des services de l’Etat.

CDC Biodiversité a pu également souligner que l’insécurité juridique des agriculteurs s’engageant dans la démarche face au risque de requalification des paiements en aides d’Etat, représente un des freins au développement des PSE sur le territoire.

À lire également