La promo des stagiaires 2021 de CDC Biodiversité

30/08/2021

Comme chaque année, CDC Biodiversité a accueilli dans ses équipes plusieurs stagiaires en cours de validation de leur cursus de formation. Composée de quatre femmes et deux hommes, la promotion 2021 est issue d’horizon divers : un atout pour les différents projets développés par CDC Biodiversité.

Ces mois au sein de nos équipes leur ont permis de valoriser leurs connaissances, mais aussi de tester leurs capacités à s’intégrer dans le monde professionnel. CDC Biodiversité a pleinement bénéficié de ces qualités enrichissantes pour poursuivre ses missions en faveur de la biodiversité.

Un grand merci de la part de toute l’équipe CDC Biodiversité : vous nous permettez de progresser et nous donnez confiance dans l’avenir. Nous vous souhaitons de réussir dans vos futurs projets.

De gauche à droite : Valentine Norève, Clémence Polignié, Émilie Ohlmann-Lehmannn, Alexis Costes, Caroline Simon, Yves Cartailler © ISJU – CDC Biodiversité

Alexis COSTES, Stagiaire en appui à l’évaluation empreinte biodiversité et Club des Entreprises pour une Biodiversité positive

« Au sein de la Direction Recherche et Innovation, j’ai réalisé des benchmarks de l’empreinte biodiversité de secteurs économiques et mené une étude de cas auprès d’une entreprise adhérente en manipulant l’outil de mesure Global Biodiversity Score (GBS). »

...en lire plus

 » J’ai pu quantifier et analyser des impacts par secteur et organiser des consultations avec nos partenaires. Enfin, j’ai contribué à la réflexion sur les trajectoires sectorielles, dans l’objectif d’infléchir la courbe de perte de biodiversité. Issu d’une formation à l’interface entre économie et écologie dispensée par la TSE, ce stage a confirmé pour moi la nécessité de combiner ces deux disciplines souvent jugées comme antonymes. Une fois diplômé, j’aimerais concilier l’approfondissement de la maîtrise du GBS, avec un impact positif local sur la biodiversité, à travers la médiation scientifique ou un projet d’agroécologie.  »

« Alexis a su mener de front des missions variées, aussi bien de fond avec l’amélioration des fiches benchmark, qu’opérationnelles comme la réalisation d’une étude de cas, tout cela dans un contexte difficile de travail à distance au début du stage. Son esprit critique et ses qualités relationnelles sont très appréciables et lui ont permis de se familiariser avec un outil complexe en développement. »
Patricia Zhang, Chargée d’études Global Biodiversity Score

Alexis COSTES, Trainee in support of the deployement of biodiversity footprint assesment

«Within the Research and Innovation Department, I carried out benchmarks of the biodiversity footprint of economic sectors and conducted a biodiversity footprint case study of a Club member company, using the Global Biodiversity Score (GBS) measurement tool. I was able to quantify impacts by sector, analyse these results and organise consultations with our partners. Lastly, I have worked on sectoral trajectories, with the aim of bending the biodiversity loss curve. Student in a Master’s degree at the interface between ecology and economics provided by the TSE, this internship confirmed for me the need to combine these two disciplines, which are often considered antonymous. Once I graduate, I would like to reconcile the deepening of the mastery of GBS with a positive local impact on biodiversity, through scientific mediation or an agroecology project.»

« Alexis was able to carry out a variety of tasks, both substantive such as improving the benchmark sheets, and operational such as carrying out a case study, all in the difficult context of working remotely at the beginning of the internship. His critical thinking and interpersonal skills are very much appreciated and have enabled him to familiarise himself with a complex tool in development », Patricia Zhang, Global Biodiversity Score research officer.  »
Patricia Zhang, Chargée d’études Global Biodiversity Score

Caroline Simon, Stagiaire chargée de développement du programme Nature 2050

« Au sein de la Direction Recherche et Innovation, j’ai participé, aux côtés de Suzanne Rihal, au déploiement du programme Nature 2050 sur les territoires. « 

...en lire plus

« Étudiante en master pluridisciplinaire BIOTERRE de la Sorbonne – Biodiversité, Territoires et Environnement –, je souhaite participer activement à la préservation de la biodiversité. Ce stage de fin d’études m’a permis de renforcer mes compétences en gestion de projets par la mobilisation des acteurs économiques, le travail avec les collectivités et les autres partenaires du programme. J’ai également pu aborder les aspects techniques de la conservation de la biodiversité et de l’adaptation au changement climatique en travaillant sur les projets soutenus. Diplômée fin 2021, je suis passionnée par ces sujets et recherche désormais un poste lié aux enjeux biodiversité et climat dès novembre 2021. »

« « Au sein de l’équipe pilotant le programme Nature 2050, Caroline a démontré une grande polyvalence en menant à bien des missions de coordination, recherche de projets et organisation d’événements Nature 2050. Sa maturité professionnelle et sa rapide appropriation des enjeux stratégiques liés au programme lui ont permis de contribuer concrètement au développement de nos actions. »
Suzanne Rihal, Cheffe de projets Nature 2050

Caroline Simon, Trainee in charge of the development of the Nature 2050 Program

« Within the Research and Innovation Department, I worked alongside Suzanne Rihal to support the deployment of the Nature 2050 programme in French territories. Student in the BIOTERRE Master’s degree at la Sorbonne, I wish to take an active role in preserving biodiversity. This internship was therefore the perfect opportunity for me to strengthen my project management skills by mobilizing economic players and by exchanging with local authorities and partners. In addition, it also allowed me to work on supported projects and to tackle the technical aspects to the challenges of fighting climate change and preserving biodiversity. Graduating at the end of 2021, I am passionate about these topics, and I am now looking for a position linked to biodiversity and climate issue. »

« Within the management team of Nature 2050 programme, Caroline has shown a great versatility by coordinating partnerships, identifying projects and organising Nature 2050’s events. Through her maturity and understanding of the programme’s strategic interests, she was able to tangibly take part in the development of our actions.  »
Suzanne Rihal, Cheffe de projets Nature 2050

Clémence Poligné,stagiaire communication

« Au sein de CDC Biodiversité, j’ai secondé pendant quatre mois Isabelle Jullien-Chazal, Responsable de la Communication, dans les relations de communication externes et internes avec les collaborateurs des trois agences métropolitaines… »

...en lire plus

« Cette expérience pluridisciplinaire m’a permis de m’enrichir sur les différentes facettes du métier que sont la rédaction d’actualités, la mise en relation des différents acteurs, et l’organisation événementielle. En travaillant sur les multiples projets portés par CDC Biodiversité, j’ai également beaucoup appris sur le fonctionnement des services écosystémiques et les solutions proposées par cette filiale du Groupe Caisse des Dépôts. Forte de cette expérience, qui a confirmé mon appétence pour les politiques environnementales, mon parcours se poursuivra à l’Université Saint-Esprit de Kaslik, au Liban, pour y étudier les enjeux moyen-orientaux liés au développement durable et aux secteurs énergétiques. »

« Créative, Clémence a proposé et réalisé dès son arrivée un nouveau contenu de communication très apprécié. Son intérêt pour les sujets liés à l’environnement lui a permis de mieux appréhender les enjeux liés à la protection et la restauration de la biodiversité pour lesquels CDC Biodiversité œuvre, et ainsi rédiger des actualités mettant en valeur les actions menées par l’entreprise. Malgré le contexte sanitaire et le télétravail, Clémence a pu se rendre sur le terrain et rencontrer des acteurs et partenaires de CDC Biodiversité. Son enthousiasme et sa curiosité intellectuelle sont un atout dans ce métier. »
Isabelle Jullien-Chazal, Responsable de la communication

Clémence Poligné, Trainee in communication

“Within CDC Biodiversity, I assisted Isabelle Jullien-Chazal, Head of Communications, for four months in internal and external relations with the employees of the three metropolitan agencies. This multidisciplinary experience allowed me to learn about the different facets of the job, such as writing, networking and event organization. By working on the different projects led by CDC Biodiversité, I also learned a lot about the functioning of ecosystem services and the solutions proposed by the subsidiary. Thanks to this experience, and having confirmed my interest in environmental policies, I will continue my studies at the Université Saint-Esprit de Kaslik, in Lebanon, where I will focus on Middle Eastern issues related to sustainable development and the energy sector.”

« Thanks to her creativity, Clémence proposed and produced new communication content that was much appreciated as soon as she arrived. Her interest in environmental issues has enabled her to better understand the issues related to the protection and restoration of biodiversity for which CDC Biodiversité works, and thus to write news that highlights the actions carried out by the company. Despite the health context and teleworking, Clémence was able to go to the field and meet CDC Biodiversity’s stakeholders and partners. Her enthusiasm and intellectual curiosity are an asset in this job. »
Isabelle Jullien-Chazal, Head of communication

Émilie OHLMANN-LEHMANNN, Stagiaire en charge du développement de l’offre de formation

« Passionnée par les sujets liés au Développement Durable, travailler sur une approche d’outils de mesure de la biodiversité était mon aspiration et la raison de la reprise d’un Master à Dauphine. J’ai intégré avec un réel plaisir l’équipe du GBS et la DRI de CDC Biodiversité.»

...en lire plus

« J’ai eu l’opportunité de participer au déploiement à l’international de l’outil en travaillant sur les formations au GBS et leur digitalisation avec le développement d’une plateforme e-learning. J’ai appliqué avec bénéfice les compétences acquises durant mon premier Master en marketing tout en assimilant les contributions fondamentales de la Biodiversité et en apportant une réponse à mon moteur quotidien : la sensibilisation du plus grand nombre d’acteurs aux enjeux de la biodiversité et du changement climatique. À la suite de mon master et riche de cette expérience, je souhaite bien sûr poursuivre dans ce domaine, avec un poste lié à la mesure de la biodiversité. »

«Grâce à l’implication et à la force de proposition d’Émilie, les formations au GBS sont à la hauteur de notre ambition de déploiement international. Elle s’est très rapidement approprié ses missions en allant au-delà de mes attentes tant dans la qualité du travail fourni, que dans sa capacité d’innovation et sa créativité. Je l’admire d’avoir su mener de front ce stage, les cours de son Master et sa vie de famille en faisant preuve de qualités humaines remarquables. »
Rose Choukroun, Chargée de Projets Global Biodiversity Score

Émilie OHLMANN-LEHMANNN, Trainee in charge of the development of trainings to the Global Biodiversity Score

« I am passionate about environment and sustainability issues, and working on a biodiversity measurement tool was my main goal and the reason for taking up a Master’s degree at Dauphine. I joined with great pleasure the GBS team and the DRI of CDC Biodiversité. I had the opportunity to take part in the international implementation of the tool by working on GBS trainings and its digitalization with the development of an e-earning platform. I implemented the skills acquired during my first Master in Marketing while assimilating the fundamental contributions of biodiversity and providing a response to my first motivation: raising the awareness of the greatest number of stakeholders to pledge for biodiversity and climate change. Following my Master’s degree and rich in this experience, I would like to continue in this field, with a position related to biodiversity measurement.»

«Thanks to Emilie’s dedicated work and fruitful insights, GBS trainings meet our ambitions for an international launch. Emilie rapidly grasped the stakes of her position and went well beyond my expectations both in terms of the quality of her work and her creativity and innovation capacity. I admire how she proved remarkable human qualities while successfully juggling between her missions here, the master’s courses and her family life. »
Rose Choukroun, Global Biodiversity Score Project Officer

Valentine Norève, Stagiaire en charge de la réalisation d’un état des lieux des mesures compensatoires de CDC Biodiversité et en appui à l’évaluation de la plus-value écologique

« Au sein de l’Agence Centrale, je travaille à la réalisation d’une synthèse des actions de compensation écologique menées par CDC Biodiversité, et au développement d’un outil permettant de standardiser la rédaction des « Fiches Actions » des plans de gestion. »

...en lire plus

 » Ingénieure agronome de formation, j’ai suivi le Mastère Spécialisé « Politiques Publiques et Stratégie pour l’Environnement » d’AgroParisTech après avoir travaillé 4 ans dans des bureaux d’études spécialisés en environnement.

Cette mission m’a permis d’acquérir de nombreuses connaissances en génie écologique, mais aussi de mieux comprendre la mise en place de la compensation écologique.

Les enjeux stratégiques liés à la standardisation de la compensation écologiques sont passionnants, et j’espère que mon travail facilitera l’action des chargé.e.s d’étude et des chef.fe.s de projet qui œuvrent pour la préservation de la biodiversité. »

« Grace à ses qualités humaines, et ses compétences, Valentine a contribué à renforcer les outils de capitalisation de l’agence centrale. Ses capacités d’analyse et d’initiative, son autonomie ainsi que sa maitrise d’Excel ont été largement sollicités pour réaliser l’état des lieux des mesures de restauration écologiques ainsi que pour développer des outils opérationnels visant à faciliter l’évaluation du potentiel et des gains écologiques sur les sites de compensation.
Gaëlle Jardinier, Cheffe de projet

Son embauche au sein de la DRI permettra de poursuivre ce travail sur les outils d’évaluation des gains de biodiversité et indicateurs de suivi.»

Valentine Noreve, Trainee in charge of the analysis of the compensatory measures of CDC Biodiversity and in support of the evaluation of the ecological surplus value

«

Within the Central Agency, I am working on a overview of the compensatory measures implemented by CDC Biodiversité, and on the development of a tool that can be used to standardize and simplify the writing of management plans for compensation sites.

After my training as an agronomic engineer, I worked 4 years for engineering offices in environmental sciences before attending the Advanced Master “Public Policies and Strategy for the Environment” offered by AgroParisTech.

Thanks to this mission, I acquired knowledge in ecological engineering, and I now got a better understanding of the implementation of ecological compensation.

Strategic and policy issues related to the standardization of ecological compensation are really interesting, and I hope my work will simplify the action of people at CDC Biodiversité who are working hard to preserve our biodiversity.”»

« Thanks to her professional and human qualities, Valentine contributed to reinforce the capitalization tools of the Central Agency. Her analytical capacities, her ability to take action, her independence and her good knowledge of Excel were widely mobilized to realize an inventory of ecological restoration measures, and in the development of operational instruments to facilitate assessing the ecological potential and environmental gain on compensation sites.

Now hired at the Research and Innovation Directorate, she will keep working on biodiversity assessment tools and monitoring indicators. »
Gaëlle Jardinier, Project Manager

Yves Cartailler, Stagiaire en appui à la Mission Économie de la Biodiversité

« En stage à la Mission Économie de la Biodiversité, je travaille sur le développement de l’outil AgriBEST, un outil d’évaluation des pratiques agricoles en lien avec la biodiversité des exploitations agricoles.»

...en lire plus

« Dans le cadre de ce stage, j’ai pu bénéficier de l’expertise de personnes qualifiées au sein des équipes de CDC Biodiversité pour travailler sur les notations de cet outil avant d’aller tester l’outil auprès AgriBEST auprès d’exploitant.e.s agricoles. J’ai pu collaborer avec les équipes de Sabrina Gaba sur place, directrice de recherches des équipes INRAe de Chizé et membre du conseil scientifique de CDC Biodiversité, pour transformer cet outil en outil d’autodiagnostic terrain. Cette expérience a été pour moi riche et devrait faire l’occasion d’une publication MEB pour présenter la place dans cet outil dans la transition agroécologique.  »

« Yves a rapidement trouvé ses marques au sein de la Mission Économie de la Biodiversité, bien qu’étant dans un contexte sanitaire particulier. Consciencieux, souhaitant explorer les sujets dans toutes leurs dimensions, Yves a effectué la première partie de son stage sur la zone atelier de Chizé où son sérieux a été largement apprécié. Sa présence à Chizé a permis de renforcer les liens scientifiques avec l’INRAe, présent au sein de notre Comité Scientifique et Comité d’Orientation. Depuis son retour de terrain, Yves continue l’analyse des résultats obtenues et est particulièrement à l’écoute des conseils et recommandations qui peuvent lui être faits. La fin de stage se concentre sur la co-rédaction d’une publication sur les outils en faveur de la transition agroécologique, dont AgriBEST en est le représentant pour CDC Biodiversité. Cette phase permet à Yves de valoriser ses connaissances et d’échanger avec un grand nombre d’experts. ».
Sophie Ménard, Cheffe de projet Mission Économie de la Biodiversité

À lire également