L’atelier « Nature en ville » : des réflexions pour l’aménagement d’un quartier de Saint-Etienne

19/04/2019

À l’occasion de l’atelier « nature en ville » Caroline Folliet, cheffe de projets a présenté les solutions proposées par CDC Biodiversité dans le domaine de la biodiversité en ville.

Le rez-de-chaussée de la gare Carnot de Saint-Etienne a été aménagé en café le temps de la Biennale Internationale Design 2019. Le café des arches est devenu à la fois un espace d'exposition des projets en cours et à venir et un lieu de rendez-vous pour qu’habitants et experts aient l'occasion d'échanger et de partager leurs opinions. ©CDC Biodiversité

Le rez-de-chaussée de la gare Carnot de Saint-Etienne a été aménagé en café le temps de la Biennale Internationale Design 2019. Le café des arches est devenu à la fois un espace d’exposition des projets en cours et à venir et un lieu de rendez-vous pour qu’habitants et experts aient l’occasion d’échanger et de partager leurs opinions. ©CDC Biodiversité

Quatre ateliers sur les thématiques du design, de la mobilité, de l’urbanisme et de la nature en ville se sont déroulés pour envisager les futurs aménagements de ce quartier de Saint-Etienne. ©CDC Biodiversité

Dans le cadre de la Biennale Internationale Design 2019, l’atelier “nature en ville” s’est déroulé le 18 avril au café des Arches de la gare Carnot de Saint-Etienne pour parler de la transformation de ce quartier. Organisé par l’Établissement Public d’Aménagement de Saint Etienne (ÉPASE) et le collectif Virage, maître d’œuvre urbain du projet Manufacture Plaine-Achille, il visait à mettre en parallèle des démarches et des initiatives qui, à Saint-Etienne comme ailleurs, contribuent dès aujourd’hui à faire bouger les lignes notamment en faveur de la biodiversité.

CDC Biodiversité a présenté ses activités dans ce domaine et plus particulièrement le Contrat de Performance Biodiversité (CPB) et le programme Nature 2050. Outil innovant, le CPB permet de gérer les espaces verts, en améliorant la biodiversité et les services associés tout en créant du lien social. C’est un dispositif évolutif basé sur les suivis d’indicateurs.

Caroline Folliet, cheffe de projet présente les solutions proposées par CDC Biodiversité dans le domaine de la biodiversité en ville lors de l’atelier « nature en ville » du 18 avril. ©CDC Biodiversité

Caroline Folliet, cheffe de projet présente les solutions proposées par CDC Biodiversité dans le domaine de la biodiversité en ville lors de l’atelier « nature en ville » du 18 avril. ©CDC Biodiversité

L’expérimentation menée à Choisy-le-Roi dans la résidence sociale des Folies est un exemple de cette corrélation entre biodiversité et amélioration du cadre de vie. En créant des jardins partagés et une association pour les gérer, les locataires de cette résidence se sont approprié les aménagements et une diminution notable des incivilités a été constatée, le tout à budget constant.

La nature en ville est un sujet auquel les politiques publiques stéphanoises accordent de plus en plus d’importance. Il a été initié dès le début des années 2010 avec le contrat “vert et bleu” de Saint-Etienne Métropole ou encore Manufacture Plaine Achille (1er prix Ecoquartier 2011), puis les écoquartiers Desjoyaux (label étape 3 en 2018) ainsi que Châteaucreux et Jacquard (label étape 2 en 2018).

Cet enjeu fait désormais l’objet d’une inscription au programme Nature 2050 lancé par CDC Biodiversité en 2016, ainsi qu’au concours Capitale française de la Biodiversité depuis 2018.

À lire également