Orchidées Ophrys abeille : de nouvelles (bien)venues sur un site de CDC Biodiversité dans les Landes

27/05/2020

Le 18 mai dernier, lors de la remise en pâturage printanier du site de Pimbo dans le département des Landes, l’équipe de l’agence Sud-Ouest a observé pour la première fois l’Ophrys abeille. Cette orchidée s’ajoute désormais aux six espèces d’orchidées déjà présentes.

L’Ophrys apifera, communément appelée Ophrys abeille sur le site de Pimbo dans les Landes (40) © Marie Voccia - CDC Biodiversité (photo de gauche) et le Damier de la Succise © Olivier Touzot-Eliomys (photo de droite)

L’Ophrys apifera, communément appelée Ophrys abeille sur le site de Pimbo dans les Landes (40) © Marie Voccia – CDC Biodiversité (photo de gauche) et le Damier de la Succise © Olivier Touzot-Eliomys (photo de droite)

Après d’intenses travaux de débroussaillage engagés depuis 2014 et de délicats travaux de clôture sur des terrains à forte pente, CDC Biodiversité a fait le choix d’entretenir par le pâturage des ânes de la ferme Bibane, les 5 hectares de côteaux, dont elle est propriétaire sur la commune de Pimbo dans les Landes (40).

Des espèces protégées observées : Ophrys abeille et Damier de la Succise

Marie Voccia, chargée de projet à l’agence Sud-Ouest a fait une nouvelle découverte sur une parcelle mitoyenne récemment acquise : une trentaine de pieds de la superbe Ophrys abeille. Cette orchidée ne figurait pas à l’inventaire des espèces connues sur les autres parcelles. Elle n’est pas si rare dans ces zones de côteaux, mais l’Ophrys abeille figure tout de même sur la liste rouge de la flore menacée d’Aquitaine ainsi que sur la liste rouge nationale.

Elle rejoint ainsi les autres orchidées habituellement observées sur ces lambeaux de prairies relictuels, témoins de pratiques d’élevage en voie de disparition sur ces côteaux du Tursan. Pourtant, ces zones sont connues pour leur richesse en orchidées notamment. Sur les terrains de CDC Biodiversité on peut observer : l’Orchis pyramidale, l’Orchis moucheron, l’Orchis pourpre, l’Ophrys mouche, la Serapias langue, la Platanthère ou Orchis vert et maintenant l’Ophrys abeille.

Une bonne nouvelle donc pour ce côteau enfriché, qui abrite des populations végétales et animales rares. En plus de ces diverses orchidées, on peut observer le rare papillon Damier de la Succise, protégé par la Directive européenne Habitats-faune-Flore. Sa présence que CDC Biodiversité cherche à favoriser par ses actions, a de nouveau été confirmée cette année par Leticia Collado, chargée de projet.

Tout ce cortège d’espèces rares et spécifiques de ces côteaux marneux a même justifié le classement de la vallée au sein du réseau Natura 2000 qui reconnait ainsi au niveau européen l’intérêt écologique des côteaux du Tursan.

Le suivi des travaux de compensations réalisés par CDC Biodiversité est très encourageant pour la biodiversité. Cette gestion écologique choisie et mise en place par l’agence Sud-Ouest est faite au titre des mesures compensatoires biodiversité de l’A65 que CDC Biodiversité porte pour le compte d’A’LIÉNOR, société concessionnaire de l’autoroute de Gascogne, et ce, jusqu’en 2066.

Orchis pyramidalis ou Orchis pyramidale © Marie Voccia – CDC Biodiversité

Serapias lingua, le Sérapias langue © Marie Voccia – CDC Biodiversité

Gymnadenia conopsea ou Orchis moucheron ©Marie Voccia – CDC Biodiversité

Platanthera chloranta ou Orchis vert ©Marie Voccia – CDC Biodiversité

Ophrys insectifera, communément appelée Ophrys mouche ©Marie Voccia – CDC Biodiversité

Le Paon du jour © Marie Voccia – CDC Biodiversité

À lire également