Point d’étape sur l’avancée des mesures compensatoires de la LGV SEA au Lignan (33)

30/07/2021

CDC Biodiversité a organisé le 28 avril une visite avec LISEA, maître d’ouvrage, sur le site du Lignan à St Médard-en-Jalles (33). L’objectif était de faire un point sur l’avancement des mesures compensatoires de la Ligne Grande Vitesse LGV Sud Europe Atlantique, engagées depuis plus d’un an.

Alice-Anne Médard, Directrice Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de la Région Nouvelle-Aquitaine (DREAL) était présente, ainsi que des représentants de la Société Forestière, gestionnaire forestier du site, et d’Écosphère, bureau d’étude en charge des suivis écologiques.

L’objectif était de faire un premier bilan de l’avancement opérationnel des travaux programmés au titre du plan de gestion validé par la DREAL et la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). Cette visite était également l’occasion d’assister aux travaux de plantation de pins à l’aide d’une tarière hydraulique, en présence de l’entreprise PLANFOR, en charge de ces travaux.

Une dynamique d’actions encouragée

Bien que toutes les mesures compensatoires ne soient pas encore effectives, la trajectoire écologique visée et les moyens mis en œuvre pour l’atteindre le gain écologique attendu, ont été appréciés par l’ensemble des participants. Des parcelles déjà aménagées au profit d’autres porteurs de projets ont pu être intégrées à cette visite, afin de pouvoir projeter l’évolution des milieux sur les parcelles dédiées à la compensation de la LGV SEA.

Tous ont souligné l’intérêt d’une approche globale à l’échelle des 80 ha du Lignan, qui permet de renforcer la synergie et le bénéfice réciproque des 8 opérations de compensation en cours ou à l’étude.

L’agrément du Plan Simple de Gestion : Prochain jalon à obtenir !

Le site du Lignan relevant du code forestier, les actions menées au titre de la compensation écologique doivent rester compatibles avec le maintien du statut forestier des parcelles concernées, ainsi que le Plan Simple de Gestion (PSG) durable de la forêt. Pour assurer la cohérence entre le programme de compensation et la gestion forestière du site, une nouvelle version du PSG a été rédigée et transmise au Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) pour instruction. L’agrément du PSG constitue désormais le prochain jalon à obtenir pour poursuivre la mise en œuvre des travaux de compensation, selon les itinéraires techniques proposés dans le plan de gestion des mesures compensatoires et permettre d’atteindre un gain écologique significatif.

Démonstration de la plantation à la tarière

Depuis plusieurs années CDC Biodiversité collabore avec l’entreprise PLANFOR pour la mise au point d’outils et d’une technique permettant de réaliser une plantation de pins limitant le travail du sol et préservant ainsi les habitats naturels en place. Cette technique a été utilisée à plusieurs reprises par CDC Biodiversité dans le cadre des mesures compensatoires de l’A65. Elle est désormais mise en œuvre sur le site du Lignan, pour préserver la Molinie, habitat du Fadet des Laîches. Compte-tenu de l’intérêt de cette méthode, CDC Biodiversité a souhaité profiter des travaux en cours pour réaliser une vidéo explicative, grâce à la participation de PLANFOR et à AEROVID, prestataire retenu pour l’occasion.

Présentation des travaux de plantation par Alexis Carreau, Responsable des travaux, Planfor © CDC Biodiversité

Présentation des travaux de plantation par Alexis Carreau, Responsable des travaux, Planfor © CDC Biodiversité

Travail du sol localisé avant plantation, à l’aide d’une tarière hydraulique montée sur une mini pelle. © CDC Biodiversité

Travail du sol localisé avant plantation, à l’aide d’une tarière hydraulique montée sur une mini pelle. © CDC Biodiversité

Echanges sur les mesures mises en œuvre© CDC Biodiversité

Echanges sur les mesures mises en œuvre© CDC Biodiversité

À lire également