Signature d’une Obligation Réelle Environnementale entre la Compagnie des Landes – Société Forestière et CDC Biodiversité

14/12/2020

Mercredi 2 décembre 2020, CDC Biodiversité a signé avec le Groupement Forestier de la Compagnie des Landes une Obligation Réelle Environnementale (ORE) pour une durée de 30 ans, dans le cadre d’une opération de compensation. Ce contrat scelle ainsi un partenariat qui s’inscrit dans la durée et dans la perspective de l’atteinte du gain écologique attendu.

© CDC Biodiversité

Fauvette + Fadet

Dans le cadre de la mise en œuvre et le suivi des mesures compensatoires de deux parcs photovoltaïques sur la commune de Mézos (40), le Groupement Forestier de la Compagnie des Landes et CDC Biodiversité ont souhaité renforcer leur engagement avec la mise en place d’un dispositif garantissant la gestion du site sur le long terme.

Marc Abadie, Président de CDC Biodiversité, Céline Scemama, Directrice Générale Adjointe de la Société Forestière de la Caisse des Dépôts ont signé cet accord en présence de Jérôme Genin, chef de l’Agence Sud-Ouest de CDC Biodiversité, Myriam Rondet, Directrice du Groupement Forestier de la Compagnie des Landes, Vincent Pereira, Chef de projet de CDC Biodiversité, Guillaume Silande, Directeur d’agence à la Société Forestière de la Caisse des Dépôts, Sébastien Diaz, Expert Forestier chez Les Experts Forestiers de France, ainsi que Frédéric Bonnardel, Directeur administratif et financier à la Société Forestière de la Caisse des Dépôts.

Les objectifs et les attentes

Pour introduire cet événement qui avait lieu par webinaire en raison des mesures sanitaires, Vincent Pereira, responsable du projet et Myriam Rondet, ont présenté le cadre dans lequel s’inscrit l’ORE.

Les objectifs visés sont multiples. Sur le long terme, l’opération de compensation engagée devrait permettre d’améliorer les retours d’expériences sur les modalités de gestion sylvicoles ou hydrauliques proposées dans le cadre d’un plan de gestion innovant. En complément des travaux d’ores et déjà engagés, des suivis écologiques seront menés sur 30 ans. Ces suivis concerneront l’évolution des habitats naturels, ainsi que celle des densités des espèces visées par les mesures compensatoires.

Au-delà des obligations règlementaires à satisfaire pour le compte de Valorem, ce projet ambitionne également de contribuer à renforcer la prise de conscience des enjeux environnementaux parmi les acteurs locaux forestiers (salariés, ETF, chasseurs, forestiers…).

Des aménagements sont déjà en œuvre sur environ 124 hectares de parcelles forestières dans le massif de Solférino (40) afin de favoriser les deux espèces visées par les mesures compensatoires : le Fadet des Laîches et à la Fauvette Pitchou.

Un plan de gestion, permettant de fixer la stratégie mise en place sur les parcelles, a été co-construit avec le Groupement Forestier de la Compagnie des Landes en amont de la signature. Cet outil permettra ainsi de répondre aux obligations de compensation écologique tout en intégrant les enjeux sylvicoles sur 30 ans.

Un partenariat de longue date

Cette collaboration entre CDC Biodiversité et le Groupement Forestier de la Compagnie des Landes n’est pas récente. Céline Scemama a rappelé le partenariat entre la Compagnie des Landes et CDC Biodiversité dans la mise en œuvre des mesures compensatoires de l’A65.

Replay de la signature du 2 décembre 2020.

À lire également