Signature de partenariat entre CDC Biodiversité et LISEA : des mesures de compensation environnementale en Gironde sur 40 ans

29/01/2020

Marc Abadie, Président de CDC Biodiversité et Hervé Le Caignec, Président de LISEA ont signé un contrat de partenariat lundi 27 janvier 2020, sur le site de Lignan situé dans la commune de Saint-Médard-en-Jalles (33). Par ce contrat, LISEA, concessionnaire de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique et COSEA, concepteur-constructeur, confient à CDC Biodiversité la mise en œuvre et le suivi de mesures compensatoires en faveur des zones humides et du Fadet des laiches, jusqu’en juin 2061.

La signature du contrat entre CDC Biodiversité et Liséa a été l’occasion de faire visite le site du Lignan aux représentants de Lisea, de Coséa mais également de la Caisse des Dépôts et de la Société Forestière. © Maxime Giraudeau et © CDC Biodiversité

La signature du contrat entre CDC Biodiversité et Liséa a été l’occasion de faire visite le site du Lignan aux représentants de Lisea et également de la Caisse des Dépôts et de la Société Forestière. © Maxime Giraudeau et © CDC Biodiversité

CDC Biodiversité s’engage à mobiliser 30 ha de ses réserves foncières sur le site du Lignan pour mener à bien cette opération de compensation et contribuer à la valorisation du Projet Territorial de Biodiversité (PTB) développé sur la métropole bordelaise.

À l’occasion de cette signature, une visite du site du Lignan a été réalisée en présence de représentants de LISEA, de la Caisse des Dépôts et de la Société Forestière. CDC Biodiversité leur a présenté les enjeux écologiques du site, les objectifs visés par les mesures et les travaux programmés.

Le site du Lignan : un Projet Territorial de Biodiversité disponible

Dans la continuité des actions déjà engagées depuis 2 ans sur ce site, CDC Biodiversité mettra en œuvre des itinéraires sylvicoles adaptés et des travaux sur les fossés permettant de limiter leur effet drainant. L’objectif recherché est de favoriser une meilleure alimentation en eau de la zone humide et le développement des habitats favorables au Fadet des laiches.

Ces actions seront développées dès 2020 sur les espèces et milieux du site, jusqu’en 2061 (au terme de la concession ferroviaire de LISEA). Ces diverses mesures de longue durée devraient être bénéfiques pour d’autres espèces telles que le Damier de la Succise (papillon), Circaète Jean-le-Blanc, la Bondrée apivore ou le busard Saint-Martin (rapaces).

Pour s’assurer de l’efficacité des travaux d’aménagement et de gestion, CDC Biodiversité réalisera des suivis écologiques, en s’appuyant sur des bureaux d’études locaux.

 

Le PTB : une solution efficace aux besoins de compensation

En intégrant cette opération de compensation et celles déjà validées ou en cours d’étude, ce sont ainsi plus de 50 ha qui sont ainsi dédiés aux mesures compensatoires sur le site du Lignan, soit les 2/3 de la propriété de CDC Biodiversité.

Ce constat confirme l’intérêt de poursuivre le développement des Projets Territoriaux de Biodiversité, permettant une anticipation de la maîtrise foncière des terrains de compensation et une mutualisation des mesures compensatoires sur un espace foncier cohérent. Par ce biais CDC Biodiversité peut proposer des solutions de compensation plus efficaces.

Vincent Pereira explique les actions déjà engagées sur le site du Lignan et les raisons de l’efficacité du Projet Territorial de Biodiversité. © CDC Biodiversité