Un comité de suivi des mesures compensatoires qui se délocalise sur le site du Lignan

11/02/2020

CDC Biodiversité a organisé le second comité de suivi des mesures compensatoires du projet « Macrolot-Chemin du Phare », porté par le groupe financier JC Parinaud, sur le site du Lignan, au plus près des parcelles de compensation. Cette initiative a permis de concilier une présentation en salle, dans les locaux mis à disposition par l’ACCA locale, et une visite terrain.

Site du Lignan, en présence de Office Français de la Biodiversité (OFB), du Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde (SMIDDEST) et de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) ©CDC Biodiversité

Site du Lignan, en présence de Office Français de la Biodiversité (OFB), du Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde (SMIDDEST) et de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) ©CDC Biodiversité

CDC Biodiversité a été retenu par le groupe financier JC Parinaud comme opérateur unique pour la mise en œuvre et le suivi des mesures compensatoires liées au projet « Macrolot-Chemin du Phare », implanté sur la commune de Mérignac (33). CDC Biodiversité est également en charge de la gestion et du suivi des zones humides qui ont pu être évitées par le projet d’aménagement.

CDC Biodiversité se porte ainsi garant, sur 30 ans, de la préservation de ces zones humides et de celles qui seront restaurées au titre des mesures compensatoires sur le site du Lignan. Pour ce faire, CDC Biodiversité a rédigé deux plans de gestion, validés mi-2018 par les services de l’Etat.

Les parties prenantes à nouveau réunies

Après un premier comité de suivi qui a eu lieu début 2019, il s’agissait de réunir à nouveau les parties prenantes pour faire un point sur les actions menées depuis et constater l’évolution des milieux.

La présentation en salle a permis de constater la bonne application des plans de gestion, illustrée par des cartographies et photos, témoignant de l’évolution des habitats et des cortèges d’espèces associées.

Le site du Lignan : les travaux réalisés

Pour compléter utilement cette présentation, le comité s’est ensuite déplacé sur le site de compensation pour constater de visu les travaux réalisés, notamment le reprofilage des fossés, la création des mares et des gîtes pour amphibiens.

Bien décidé à trouver des traces de vie aquatique dans les mares et fossés, Marc VICHET (Office Français de la Biodiversité – OFB), muni de son épuisette, a prospecté tout au long du parcours. Pas de pêche miraculeuse à signaler, mais le contraire eut été étonnant, les travaux étant récents et la saison encore peu propice aux inventaires.

CDC Biodiversité a d’ores et déjà missionnée un bureau d’étude qui sera chargé de réaliser l’ensemble des inventaires programmés sur le site du Lignan, dans la continuité de ceux déjà réalisés les années précédentes. Cette masse d’information sera sans doute très utile pour capitaliser les retours d’expériences acquis sur ce site, grâce aux différentes opérations de compensation qu’il accueille.

À lire également

CDC Biodiversité recrute

27/07/2020

Nous recherchons trois nouveaux collaborateur.ice.s pour venir renforcer les équipes du secrétariat général, de la communication et du GBS à... Lire la suite