Comité Scientifique

Composé de personnalités reconnues dans les domaines de la recherche en écologie et en économie, le Comité Scientifique assure trois missions principales :

  • Éclairer et conseiller l’action de CDC Biodiversité en l’adossant aux enjeux écologiques de demain et approfondir ces enjeux
  • Veiller à la cohérence scientifique et écologique des actions menées
  • Orienter les partenariats avec la recherche

Les membres du Comité sont :

  • Luc Abbadie est Directeur du laboratoire « Biogéochimie et écologie des milieux continentaux » à l’Ecole Normale Supérieure et Directeur adjoint du Département environnement et développement durable du CNRS. Ses travaux de recherche se situent à l’interface sol-plante et portent sur la dynamique des nutriments : origine des nutriments, mécanismes d’accumulation, mécanismes de libération, stratégie d’acquisition par les plantes. Spécialiste du génie écologique, il s’intéresse aux questions de restauration et de valorisation des habitats.
  • Gilles Boeuf est Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et effectue ses travaux de recherche au sein de l’Unité «Biologie intégrative des organismes marins» au Laboratoire Arago (Observatoire Océanologique) à Banyuls-sur-mer, dans les Pyrénées Orientales. Il est actuellement Président du Muséum national d’Histoire naturelle, à Paris. Après avoir passé 20 ans à l’IFREMER, il a été directeur durant 6 ans de l’Observatoire Océanologique de Banyuls, puis pendant 4 ans de l’Unité «Modèles en biologie cellulaire et évolutive ». Il a été membre de nombreux Conseils Scientifiques et a siégé 9 ans au Comité National de la Recherche
  • Sandra Lavorel est Directrice de Recherche au CNRS dans le Laboratoire d’Ecologie Alpine de Grenoble. Membre des comités scientifiques de plusieurs grands programmes internationaux, elle a participé à l’édition des chapitres dédiés à l’état de la biodiversité et des services écologiques du Millennium Ecosystem Assessment. C’est une spécialiste des réponses de la biodiversité aux changements globaux, en particulier climatiques et d’utilisation des terres, et des relations entre biodiversité et services écologiques. Ses terrains favoris sont les écosystèmes de montagne et les systèmes pastoraux dans l’ensemble du monde.
  • Jean-Claude Lefeuvre est Professeur émérite au Muséum national d’Histoire naturelle. Il est également Vice-président du Conseil National de la Protection de la Nature et Président du conseil scientifique du Conservatoire de l’Espace Littoral ainsi que membre de plusieurs autres comités et conseils scientifiques. Spécialiste du fonctionnement des écosystèmes, il a notamment dirigé plusieurs programmes de recherche européens sur les marais salés des côtes ouest de l’Europe.
  • Harold Levrel est Professeur à l’AgroParisTech,  et économiste au sein de l’UMR Cired. L’étude comparée des politiques environnementales ayant pour objet la conservation de la biodiversité et la gestion des écosystèmes exploités ou protégés constitue son principal domaine de recherche. Ses travaux concernent les questions qui vont de l’évaluation monétaire et non-monétaire des services écosystémiques à l’analyse institutionnelle des mécanismes de régulation autour des mesures compensatoires et de restauration écologique, en passant par l’étude du rôle des coûts de transactions dans les modes de coordination autour des usages de la biodiversité et des services écosystémiques.
  • Michel Trommetter est Économiste, Directeur de Recherche à l’INRA. Il est membre de divers conseils scientifiques dont celui du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris. Il a participé à différents groupes de travail sur les biotechnologies agricoles et la biodiversité, tant au niveau des services du Premier Ministre (Conseil d’Analyse Economique et Conseil d’Analyse Stratégique) que de l’OCDE (département prospective attaché au Secrétariat Général). Ses recherches portent principalement sur l’analyse économique des droits de propriété intellectuelle dans les biotechnologies, l’innovation et la biodiversité.
  • Muriel Tichit est Directrice de recherche au département Sciences pour l’Action et le Développement de l’INRA. Docteur en science animale, ses travaux l’ont conduite aux frontières de l’écologie. Elle s’intéresse au rôle d’assurance permis par la diversité dans les systèmes agricoles. Ses travaux récents mettent l’accent sur les compromis entre production agricole, biodiversité, services écosystémiques et sur le rôle de la diversité biologique et technique pour améliorer ces compromis. Elle a développé la première application de la théorie de la viabilité dans le domaine de l’agriculture. Elle contribue à l’émergence de l’agroécologie, un vaste champ d’interfaces entre les sciences agronomiques, animales et l’écologie. Sa conviction est que des fertilisations croisées entre ces disciplines sont nécessaires pour renouveler les concepts de chaque discipline. Ce renouvellement est essentiel pour inventer de nouveaux systèmes agricoles plus diversifiés, plus résilients et plus performants.
PARTAGER
facebook Comité Scientifique0twitter Comité Scientifique0linkedin Comité Scientifique0google Comité Scientifique0email Comité Scientifiqueprint Comité Scientifique