Le Contrat de Performance Biodiversité : revitaliser les espaces verts des entreprises

CPB - Parc d'affaires de Rungis © CDC Biodiversité

Les espaces extérieurs, qu’ils soient associés à une zone d’activités économiques ou à un immeuble, sont souvent conçus et gérés de manière traditionnelle, sans réelle prise en compte du contexte écologique global. Ils laissent peu de place à la faune et la flore pour s’y développer : haies monospécifiques, pelouses tondues de près, parkings goudronnés, etc. Réduits à des lieux de passage, ces terrains sont pourtant dotés de forts potentiels écologiques, esthétiques et sociaux qui mériteraient d’être davantage mis en valeur.

Dans un contexte de changement climatique et d’érosion de la biodiversité, opter pour une conception et un mode de gestion global et frugal de ces espaces extérieurs est essentiel pour optimiser les services rendus par la nature à l’Homme.

Le Contrat de Performance Biodiversité (CPB), conçu par CDC Biodiversité, est une offre de services de long terme destinée aux propriétaires et/ou gestionnaires d’espaces extérieurs privés comme publics. Il permet de développer la biodiversité et le bien-être des usagers grâce à une conception et un mode de gestion global et frugal des espaces extérieurs.

2021.06.29 - Schéma CPB CDC Biodiversité

Le Contrat de Performance Biodiversité

  • Des objectifs de valorisation écologique et de création de lien social définis collectivement dans un cadre budgétaire établi
  • Des opérations d’aménagement et de gestion des espaces extérieurs conduits par CDC Biodiversité selon le plan d’actions co-construit avec le porteur de projet
  • Des performances biodiversité et l’atteinte des objectifs mesurés sur la base d’indicateurs de suivi

Les actions de CDC Biodiversité

  • Gestion différenciée et mode d’entretien plus respectueux de la nature
  • Plantation d’espèces locales indigènes avec une diversification des essences et des strates végétales
  • Création d’aménagements écologiques spécifiques : points d’eau, gîtes pour la faune, hôtels à insectes, etc.
  • Utilisation raisonnée de l’eau
  • Amélioration de l’éclairage pour réduire la pollution lumineuse et ses conséquences négatives pour la faune et la flore (fragmentation des habitats naturels, perturbation de la faune…)
  • Valorisation des déchets verts

Pour accompagner ces différents changements et favoriser leur appropriation, une formation du personnel de gestion est proposée, ainsi qu’un travail sur la sensibilisation des usagers et partenaires à ces nouvelles pratiques écologiques.

Suivi du Contrat de Performance Biodiversité

Pour suivre l’évolution du site et l’atteinte des objectifs définis dans le cadre du Contrat de Performance Biodiversité, un suivi et un reporting sur le long terme sont garantis par la mise en place d’indicateurs valorisables par l’entreprise :

  • Des indicateurs écologiques afin de mesurer l’évolution de la biodiversité ;
  • Des indicateurs sociaux pour évaluer la satisfaction et la sensibilisation des usagers ;
  • Des indicateurs économiques pour suivre l’évolution des dépenses directement ou indirectement liées aux espaces extérieurs (espaces verts, déchets, nettoyage, dégradation, …).

Le Contrat de Performance Biodiversité en application

Le CPB du Parc d’affaires d’Icade de Portes de Paris

Il a été lancé en 2016 avec Icade sur une surface de 50 ha et est le premier à avoir été mis en place. La démarche s’est d’abord caractérisée par l’application du « zéro phyto » et de la gestion différenciée en vue d’obtenir le label ECO JARDIN. En 2020, plusieurs plantations ont été réalisées, avec une attention particulière à la palette végétale utilisée. Deux protocoles de sciences participatives en partenariat avec le Museum national d’histoire naturelle ont également été appliqués sur le parc : « Propage », qui permet de recenser les espèces de papillons de jour, et « Florilège », qui assure un suivi botanique des prairies urbaines.