Cadre et Mission

Visite de terrain ©Joanne Fournier CDC Biodiversité

Un financement historique de recherche sur la thématique de l’économie de la biodiversité

Initiée en 2006 sous l’impulsion de la Caisse des Dépôts, les études menées par la Mission économie de la biodiversité (MEB) se positionnent sur un enjeu écologique majeur – celui de l’érosion de la biodiversité – et une question principale, celle de l’articulation et de la conciliation entre modernité et respect des écosystèmes puis progressivement entre activités économiques et préservation et restauration des écosystèmes.

Ces études portent d’abord sur les thématiques liées à la compensation écologique et interrogent la contribution des acteurs privés à la restauration (réglementaire et volontaire) des milieux naturels, et leur gestion. La création de CDC Biodiversité, en 2008 ainsi que celle de la première réserve d’actifs naturels en Europe, le Site naturel de compensation de Cossure à Saint-Martin-de-Crau (13), sont considérés comme les deux premiers aboutissements opérationnels de la Mission économie de la biodiversité.

La Mission économie de la biodiversité est financée par La Banque des Territoires

Confiée en 2013 à CDC Biodiversité par l’établissement Caisse des Dépôts via la Banque des Territoires, la gestion de la Mission économie de la biodiversité élargit la poursuite de ses travaux sur les liens entre économie et biodiversité à un spectre plus étendu de thématiques de recherche. Depuis 2015, une partie de son financement est notamment dédiée au développement méthodologique d’un outil de mesure de l’empreinte biodiversité des acteurs économiques (entreprises, investisseurs, collectivités). C’est également dans le creuset de la MEB qu’est inventé le programme d’action national Nature 2050 jusqu’à son lancement officiel en 2016. Il vise à renforcer l’adaptation des territoires au changement climatique ainsi qu’à préserver et restaurer leur biodiversité par la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature, à horizon 2050.

Son objectif

Identifier, étudier et le cas échéant expérimenter des solutions innovantes de nature technique ou financière, contribuant à la réussite des politiques publiques, nationales et internationales, y compris dans le domaine de la législation et de la réglementation, ou de la définition de modèles économiques pour les acteurs publics et privés, relevant de la préservation ou de la restauration de la biodiversité.

Le mandat et la confiance de l’établissement public Caisse des Dépôts se conjugue ainsi aux engagements de CDC Biodiversité. Depuis, CDC Biodiversité œuvre – par l’intermédiaire de la MEB – à étudier les liens et les interdépendances entre activités économiques et biodiversité, développer des outils et des solutions innovantes et présenter une vision prospective des instruments économiques novateurs en faveur du vivant. Les orientations du programme de recherche sont définies et suivies conjointement par la Banque des Territoires et CDC Biodiversité.

En 2022, la Politique biodiversité du Groupe Caisse des Dépôts mentionne le rôle stratégique de la Mission économie de la biodiversité au titre du quatrième axe de ses engagements en faveur de la biodiversité : la contribution à la recherche, à la formation et la sensibilisation.

Frise chronologique