L’APA, pour « Accès et Partage des Avantages », peut-il entrer dans la panoplie des leviers économiques de financement de la biodiversité ? Parmi d’autres nombreuses avancées, le Protocole de Nagoya a fixé en 2010 le cadre permettant aux Etats détenteurs de ressources génétiques et de connaissances traditionnelles associées de participer aux bénéfices qu’en tirent les utilisateurs. Le nouveau mécanisme issu de décennies de débats internationaux peut ouvrir de réelles opportunités pour le développement des territoires et la préservation de leur biodiversité, au bénéfice de leurs habitants. Mais si le principe est clair, l’application est loin d’être évidente : elle exige en effet que les acteurs concernés mettent en place une stratégie d’offre de ressources génétiques répondant aux attentes d’un marché. Cette publication explore quelques pistes pour mieux les aider à s’y retrouver dans cette approche “business”.
Télécharger
Download is available until [expire_date]
  • Version
  • Télécharger 427
  • Taille du fichier 5 Mo
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 28 juin 2023
  • Dernière mise à jour 28 juin 2023

PUBLICATION | Valorisation des ressources génétiques et connaissances traditionnelles associées