L’OFB et CDC Biodiversité signent un partenariat dans le cadre du projet Life Intégré ARTISAN

01/12/2020

L’ambition du projet Life intégré ARTISAN est indiqué dans son nom : Accroître la Résilience des Territoires au changement climatique par l’Incitation aux Solutions d’Adaptation fondées sur la Nature.

Parallèlement à son lancement officiel le 1er décembre 2020, l’OFB et CDC Biodiversité ont signé un partenariat formalisant ainsi l’intégration de CDC Biodiversité comme un bénéficiaire associé du projet Life intégré ARTISAN.

Présentation par Flora Bourgès de la démarche suivi-évaluation de Nature 2050 © CDC Biodiversité

Présentation par Flora Bourgès de la démarche suivi-évaluation de Nature 2050 © CDC Biodiversité

Le projet Life intégré ARTISAN est piloté par l’Office français de la Biodiversité (OFB) et co-financé par la Commission européenne et le Ministère de la transition écologique. Initié fin 2019, il a officiellement été lancé le 1er décembre 2020 par Bérangère Abba, Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique, Chargée de la Biodiversité et Peter Löffler, représentant de la Direction générale de l’action climatique de la Commission européenne (DG CLIMAT).

Les objectifs du partenariat entre l’OFB et CDC Biodiversité

En signant une convention de partenariat avec l’OFB en décembre 2020, CDC Biodiversité fait désormais officiellement partie des 28 partenaires (structures publiques, privées, organismes de recherche, collectivités territoriales…) apportant leur expertise à la mise en œuvre de ce projet ambitieux.

Mobiliser les acteurs économiques publics et privés en faveur de la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature.

À l’occasion de l’évènement de lancement du Life intégré ARTISAN, Antoine Cadi, Directeur de la Recherche et de l’Innovation chez CDC Biodiversité, a souligné la nécessité de créer des synergies entre les acteurs publics et privés afin d’augmenter l’offre de financement et déployer des solutions d’adaptation fondées sur la nature sur l’ensemble du territoire français.

Dans le cadre du programme Life intégré ARTISAN, CDC Biodiversité mobilisera les acteurs économiques à l’échelle nationale comme locale à travers la mise en œuvre de plusieurs actions. D’une part, CDC Biodiversité va créer un groupe thématique « monde économique » qui sera lancé en 2021 et se réunira 2 fois par an. L’ambition est d’identifier des solutions palliant les freins du financement des solutions fondées sur la nature et les obstacles rencontrés par les acteurs économiques sur ces sujets. L’objectif est également d’organiser une dizaine d’évènements dans les territoires cibles à partir de 2021, afin de promouvoir les solutions fondées sur la nature auprès des entreprises et acteurs locaux, en valorisant notamment les projets mis en œuvre sur les territoires concernés.

Démontrer et valoriser l’efficacité des solutions d’adaptation fondées sur la nature

Au lendemain du lancement officiel du Life Intégré ARTISAN, CDC Biodiversité, le CEREMA, l’École Nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) ainsi que l’OFB ont organisé et animé une réunion de travail sur un autre enjeu central du projet : l’évaluation de la performance des solutions d’adaptation fondées sur la nature en termes de services écosystémiques et leur capacité à augmenter la résilience des territoires face au changement climatique. Pour ce faire, CDC Biodiversité, le CEREMA et l’ENPC ont pour mission de développer un référentiel d’indicateurs multicritères et multi-échelles afin de suivre et évaluer dans le temps l’efficacité des 10 projets démonstrateurs du Life Intégré ARTISAN dans un premier temps et à termes, de l’ensemble des projets intégrant des solutions d’adaptation fondées sur la nature.

 

La réunion du 2 décembre réunissait ainsi des représentants des 10 projets démonstrateurs, de l’ADEME et de l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (ONERC). L’objectif était de présenter les premiers travaux d’analyse des indicateurs proposés par les projets démonstrateurs ainsi qu’une classification des indicateurs proposée par les partenaires et servant de base pour constituer les groupes d’experts qui se tiendront dès février/mars 2021.

 

Suzanne Rihal, Cheffe de Projets Nature 2050, et Flora Bourgès, Chargée d’études au sein de CDC Biodiversité, sont également intervenues pour témoigner de la méthodologie mise en place dans le cadre du programme Nature 2050 de CDC Biodiversité visant à créer une démarche de suivi-évaluation. En effet, dans le cadre du programme Nature 2050, deux indicateurs adaptés à la quasi-totalité des projets terrestres ont été élaborés en collaboration avec l’Université Paris Sorbonne et le CNRS afin d’évaluer la résilience et l’état de santé des écosystèmes restaurés : le taux de carbone organique dans les sols ainsi que l’abondance naturelle d’azote 15 dans les feuilles. D’autres indicateurs plus spécifiques de suivi de biodiversité et des co-bénéfices socio-économiques sont déterminés sur-mesure pour chaque projet.

À lire également