L’agriculture alternative de Pauline

RECONQUÊTE DE LA BIODIVERSITÉ SUR UN SOL INSTABLE, EN PROIE AUX SÉCHERESSES ET AUX ÉROSIONS.

Petit-Tenquin (57)

Nature 2050 - Agriculture alternative de Pauline ©Pauline Allier
Transitions agricole et forestière

Surface totale du
projet Nature 2050

107 000 m²

CONTEXTE

En cours d’installation en élevage ovin sur une prairie permanente de 10,7 hectares conduite en agriculture biologique, Pauline Allier souhaite diversifier le paysage, accueillir la biodiversité et garantir le bien-être de ses animaux.

Les arbres et les haies fourniront aux moutons et à la faune locale une ressource alimentaire ainsi qu’une protection contre le vent, la pluie et le soleil. Ils préserveront également le sol de la sécheresse et de l’érosion.

 

Le respect du bien-être animal, l’accueil de la biodiversité et la tolérance de la faune sauvage sont des valeurs essentielles du projet. Celui-ci est donc ouvert à tout partenariat pédagogique ou de recherche en accord avec ces principes.

objectifs

Le projet vise à mettre en place les infrastructures écologiques sur la ferme au moment de l’installation de l’élevage et de l’activité de Pauline Allier.

Pour la biodiversité

  • Offrir un refuge à la biodiversité grâce à une agriculture biologique et des aménagements écologiques (arbres, haies, mare)

Pour le climat

  • Créer un microclimat favorable aux animaux lors de fortes chaleurs
  • Lutter contre la sécheresse et l’érosion des sols

    Pour le territoire

    • Diversifier le paysage
    • Être un démonstrateur d’agriculture alternative
    • Offrir un lieu d’étude et d’expérimentation pour des initiatives (pédagogie, recherche) compatibles avec les valeurs du projet

      Actions et moyens mis en œuvre

      PROGRAMME D’ACTIONS

      • Choix des essences d’arbres et arbustes, sélectionnées pour leur adaptation au contexte pédoclimatique, leur caractère mellifère et leur rusticité (fruitiers)
      • Plantation de Haies (haie, ripisylve et taillis de bordure)
      • Plantations intra parcellaires (forestiers de haut jet, arbustes de bourrage)
      • Plantations de fruitiers intra parcellaires (alignements discontinus, haies fruitières, etc.)

      CALENDRIER 2019-2050

      2019 – 2020 Début des travaux de plantation
      2020 – 2021

       Fin des travaux de plantation

      2020 – 2050  Suivi

      Avancement du projet

      RÉALISATIONS EN 2021

      • Plantation des derniers fruitiers intra-parcellaires dont des pommiers, poiriers, cerisiers et mirabelliers.
      • Entretien des 800 arbres et arbustes plantés en 2020.

      FAITS MARQUANTS 2021

      • 13 juillet : Podcast « D’utilité publique » de la Caisse des Dépôts consacré au projet d’agriculture alternative de Pauline Allier et la transition des modèles agricoles en France.
      • 9 novembre : Présentation du projet lors du Forum du Développement Durable à Strasbourg.
      • 18 novembre : Présentation du projet lors du Festival Photos de Montier en Der en partenariat avec la Région Grand Est, la Banque des Territoires et CDC Biodiversité.

      SUIVI DES INDICATEURS 2021

      • Suivi du bien-être animal lié à la présence de haies.
      • Observation de l’arrivée d’une faune sauvage diverse (oiseaux, amphibiens) en seulement 7 mois (suite à la création d’une mare de 10 mètres de long).

      porteur de projet

      partenaires

      Pauline Allier

      • Haies vives d’Alsace
      • Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs

      GALERIE PHOTO

      témoignages

      Patrick-ARNAUD

      Pauline Allier

      Benjamin-Kabouche ©Jocelyn-Demeurs copie

      Pauline Allier

      Pour aller plus loin

      Dernière actualité

      Aucun résultat ne correspond à votre recherche