Renaturation de la rivière de l’Ozon

RESTAURATION DU LIT MINEUR DU COURS D’EAU POUR RENFORCER SA RÉSILIENCE FACE AUX RISQUES NATURELS

La Puye (86)

Renaturationn de la rivière de l'Ozon, Zone de l'étang qui sera transformée en zone humide, 2022 © CDC Biodiversité
43. Coeur vert des Tartres
Biodiversité Urbaine

Zones humides

Surface d’intervention
Nature 2050 :

21 950 m²

CONTEXTE

L’Ozon est un affluent de la Vienne, situé dans le département de la Vienne (86). Il prend sa source au sud-est de la Commune d’Archigny, au lieu-dit le Font de l’Etang.  Le Syndicat Mixte Vienne & Affluents (SMVA) agit sur le territoire, en partenariat avec ses membres et partenaires, afin de préserver la ressource en eau sur le territoire à travers des travaux de restauration hydromorphologique, le renforcement des continuités écologiques et l’entretien des zones humides.

Dans un contexte de changement climatique, le risque de sécheresse se renforce et incite les acteurs locaux de préservation du milieu aquatique à agir pour préserver l’Ozon et renforcer sa résilience face au changement climatique. Par ailleurs, l’état écologique global de l’Ozon s’est dégradé passant de « bon » à « moyen » depuis 2017. Ce sont plus précisément les compartiments « débit », « lit mineur » et « berges et ripisylve » qui sont les plus impactés.

Le projet s’inscrit dans le Contrat Territorial porté par le SMVA et soutenu par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne.

objectifs

Le projet vise à lutter contre l’effondrement des espèces aquatiques en raison de l’assèchement ponctuel du cours d’eau par son redimensionnement, sa renaturation et la restauration d’une zone humide.

Pour la biodiversité

  • Restauration du cours d’eau et de la biodiversité du milieu
  • Préservation et renforcement de la population de truites fario
  • Recréer une zone humide fonctionnelle alimentée par le cours d’eau

Pour le climat

  • Prévention du risque d’assèchement total du cours d’eau et du milieu en maintenant notamment des prairies humides
  • Limitation du réchauffement de l’eau par le renforcement de la ripisylve le long du cours d’eau

Pour le territoire

  • Préservation de l’image de nature sur ce cours d’eau
  • Maintien des activités économiques (restauration, baignade, tourisme) autour du cours d’eau

Actions et moyens mis en œuvre

PROGRAMME D’ACTIONS

  • Reméandrer et débuser une partie du cours d’eau
  • Enlever les peupliers et créer une ripisylve favorable à l’accueil de la biodiversité
  • Réhausser la nappe d’accompagnement
  • Restaurer une zone humide

    CALENDRIER 2020-2050

    2021  Déclaration loi sur l’eau
    2021 – 2023  Travaux
    2021 – 2050  Suivi des indicateurs

    Avancement du projet

    RÉALISATIONS EN 2021

    • – Phase 1 (en aval de la zone humide) : Restauration du cours d’eau (2 353 m² ; 725ml, dont 51ml de plus que le plan initial) : reprofilage des berges en pente douce et recharge en matériaux (calcaire et alluvionnaire, création de banquettes) pour resserrer la largeur du lit mineur ; réfection de 4 passages à gué.

      FAITS MARQUANTS EN 2021

      • Organisation d’une réunion publique de présentation du projet et de 5 réunions techniques. Installation de panneaux de communication sur le chantier

      porteur de projet

       partenaires

      Plaine Commune
      • Agence de l’Eau Loire-Bretagne
      • Conseil régional Nouvelle-Aquitaine

      GALERIE PHOTO

      Pour aller plus loin

      Dernière actualité

      Aucun résultat ne correspond à votre recherche