Restauration de la Vallée de la Coulée

VERS UN CHANGEMENT D’ECHELLE EN RESTAURATION FORESTIERE PAR DES TECHNIQUES INNOVANTES EN NOUVELLE-CALEDONIE

Ville du Mont Dore (98)

Vallée de la Coulée, Espèce endémique de maquis Cyathopsis albicans (Ericaceae) © Conservation International
43. Coeur vert des Tartres
Biodiversité Urbaine

Zones humides

Surface d’intervention
Nature 2050 :

100 000 m²

CONTEXTE

Pour la commune du Mont Dore, la vallée de la Coulée est une zone stratégique pour l’adduction en eau potable avec une douzaine de captages publics alimentant plus de 20 000 personnes. La vallée est aussi d’une grande importance écologique et abrite notamment 23 espèces menacées dont 3 espèces micro endémiques et environ 960ha de forêt humide.

La végétation de la Vallée de la Coulée est fortement impactée par des incendies (dont deux très importants en 2005 et 2019) qui ont également pour conséquence la dégradation des capacités de rétention en eau des bassins versants. Ils augmentent les phénomènes d’érosion naturelle et, de fait, la quantité de matière transportée par les cours d’eau, ce qui entraine une sédimentation des écosystèmes côtiers (récifs, herbiers).

La prévention du risque incendie et la restauration forestière pour la sécurisation des ressources en eau potable sont deux mesures d’adaptation stratégiques face au changement climatique en Nouvelle Calédonie.

À la demande de la Ville du Mont Dore, Conservation International a réalisé un diagnostic de la Vallée qui a permis de définir deux orientations stratégiques : la gestion du combustible pour réduire le risque de départ et de propagation des incendies ainsi que la restauration forestière à large échelle. Conservation International, le gestionnaire forestier Sud Forêt et le Fonds Nature 2050 ont décidé de s’associer pour expérimenter des techniques de restauration forestières pour répondre à ces enjeux.

objectifs

Le projet vise à lutter contre la propagation des incendies et leur impact sur les forêts, l’érosion des sols, la ressource en eau et les écosystèmes côtiers, par la restauration d’un massif forestier selon des aménagements et techniques expérimentales adaptés au risque.

Pour la biodiversité

  • Lutte contre les incendies fréquents et leur propagation impactant les habitats de la Vallée de la Coulée
  • Préservation d’une forêt à haute valeur biologique sur sol ultramafique accueillant des espèces menacées
  • Limitation de la sédimentation des écosystèmes côtiers (récifs, herbiers) par la diminution de l’érosion du bassin-versant

Pour le climat

  • Séquestration carbone d’un massif restauré
  • Limitation du colmatage du cours d’eau et de la turbidité de l’eau
  • Adaptation du territoire au risque incendie

    Pour le territoire

    • Sécurisation de la ressource en eau potable dans la Vallée de la Coulée

      Actions et moyens mis en œuvre

      PROGRAMME D’ACTIONS

      • Elimination de la végétation (essentiellement plantes exotiques envahissantes) pyrogène et élagage (gestion du combustible)
      • Plantations de pares-feux végétalisés avec des espèces dites « pyro-retardantes »
      • Régénération naturelle assistée par des semis directs de graines et mise en place de nichoirs pour favoriser la présence de Stournes et ainsi favoriser la dispersion de graines

        CALENDRIER 2021-2050

        2022 test de semis direct de graines, mise en place des pares-feux végétalisés et des nichoirs
        2023

         Poursuite des semis direct de graines et installation des nichoirs, plantation de jeunes arbres en bosquets (= Pas japonais ou Nucléation appliquée)

        2023 – 2050  Plan de gestion et suivi par Sud Forêt

        porteur de projet

         partenaires

        Plaine Commune

         

        • Ville du Mont Dore
        • Province Sud de Nouvelle Calédonie
        Logo-Sud-Foret-e1538352498823

        GALERIE PHOTO