Tourbière du Plan de l’Eau

RESTAURATION D’UNE TOURBIERE AU PIED DES MENUIRES ET RECONNEXION HYDRAULIQUE

Les Belleville (73)

Nature 2050 - Tourbière Plan de l'Eau ©CENSavoie
43. Coeur vert des Tartres
Biodiversité Urbaine

Zones humides

Surface d’intervention
Nature 2050 :

5 000 m²

CONTEXTE

Située à 1 760 mètres d’altitude, à la naissance du Doron de Belleville, en aval de la confluence du torrent du Lou et du torrent de Péclet, la tourbière du Plan de l’Eau est localisée dans la principale zone alluvionnaire de la vallée de Belleville, au pied des Menuires.

objectifs

Soumises à des fortes pressions (fréquentation, proximité de stations de skis) et remplissant de multiples fonctions, la tourbière du Plan de l’Eau constitue un enjeu prioritaire de préservation et dans l’atténuation des impacts futurs du changement climatique.

L’objectif est d’appréhender les notions d’espace de bon fonctionnement et de bon état écologique de cette zone humide tout en engageant les acteurs locaux pour développer le caractère partenarial des opérations menées en faveur de sa préservation.

À terme, la restauration de la flore humide permettra la résilience de cette zone par une meilleure gestion de l’eau et donc de palier les effets du changement climatique (sècheresse, inondations, ilot de fraicheur, etc.).

La réduction des vitesses d’écoulement au sein de la tourbière, l’évaluation des effets des travaux sur les compartiments cibles et le suivi des indicateurs de qualité retenus (dynamique de la nappe, qualité floristique, intégrité du peuplement d’odonates) font partie des perspectives du projet.

Pour la biodiversité

  • Redynamiser les habitats, maintenir les milieux ouverts par la requalification et l’aménagement des corridors écologiques

Pour le climat

  • Restituer à la zone humide sa pleine capacité d’expansion de crue
  • Dissiper les forces érosives du torrent de Péclet tout en stabilisant les sols

    Pour le territoire

    • Valoriser l’aspect touristique estival et hivernal
    • Sensibiliser localement la population aux enjeux du changement climatique et de la biodiversité

      Actions et moyens mis en œuvre

      PROGRAMME D’ACTIONS

      • Travaux de reconnexion hydraulique du torrent de Péclet avec la tourbière
      • Travaux de reprofilage des écoulements recalibrés et des anciens fossés de drainage en rive droite du Doron

        CALENDRIER 2018-2050

        2020

         Actions de préparation (débroussaillage, terrassement)

        2021  Arasement du merlon et reconnexion du torrent Péclet via la création d’un chenal
        2022  Remise en état des et végétalisation des secteurs terrassés 
        2022 – 2050  Suivis flore, hydrologie, pédologie

        Avancement du projet

        RÉALISATIONS EN 2021

        • Dépôt du dossier de déclaration loi sur l’eau « Restauration de milieux ».
        • Phase 2 des travaux : Arasement du merlon et reconnexion du torrent Péclet via la création d’un chenal permettant à l’eau de déborder en direction de la tourbière et de se répandre lors des épisodes de crue.

        FAITS MARQUANTS EN 2021

        • 23 juin : Participation au 1er Comité de pilotage élargi du plan de l’eau des Bruyères (ensemble des acteurs et usagers du site).
        • 19 octobre : visite du site à l’occasion de la finalisation de la phase 2 des travaux.
        • Lancement d’un blog dédié au projet. Création d’une vidéo didactique animée expliquant les enjeux du projet.
        • Valorisation : reportage de France 3 Alpes, intervention de Régis Dick au Colloque Nature 2050 (26 octobre), article Dauphiné Libéré, article Nature 2050.

        SUIVI DES INDICATEURS 2021

        • Dynamique hydrologique de la nappe – piézomètres (RhoMéo I03) : résultats transmis début 2022.
        • Communication et valorisation du projet.

        porteur de projet

         partenaires

        Plaine Commune
        • Commune Saint-Martin-de-Belleville
        • Région Auvergne Rhône Alpes

        GALERIE PHOTO