Zones de quiétude en montagne

AMÉNAGEMENT DE ZONES DE QUIÉTUDE POUR LE TÉTRAS-LYRE EN HIVER AU SEIN DU DOMAINE SKIABLE DES ARCS

Bourg Saint Maurice (73)

Nature 2050 - Zones de quiétude en montagne © PN Vanoise, Thierry Faivre

Continuité écologique

Surface d’intervention
Nature 2050

65 000 m²

CONTEXTE

Le massif des Alpes du nord, une zone à préserver.

Cette région joue un rôle majeur pour la protection des habitats de reproduction, d’alimentation et d’hivernage des galliformes de montagne (Tétras-Lyre, Lagopède alpin). Aujourd’hui, les principales menaces qui pèsent sur ces espèces sont, outre le changement climatique, la dégradation des milieux naturels, la mortalité par percussion sur des câbles ou le dérangement lors de phases clés de leur cycle de vie (reproduction, hivernage).

Les Alpes du nord abritent également une très grande concentration de domaines skiables. Les activités qui y sont proposées peuvent avoir des impacts sur la faune locale.

Dans ce contexte, le Parc national de la Vanoise, Asters, le conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie et l’OGM s’associent pour mettre en œuvre le Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA). Ce programme vise à protéger les espèces emblématiques et associées des Alpes du Nord, accompagner et sensibiliser les domaines skiables pour une meilleure prise en compte de la biodiversité. Le projet Nature 2050 s’intègre dans cette initiative en créant des zones de quiétude pour le tétras-lyre sur le domaine skiable des Arcs.

objectifs

Le projet vise à créer une zone de quiétude pour le tétras-lyre tout en limitant l’érosion des sols au cœur d’un domaine skiable.

Pour la biodiversité

  • Maintien d’une espèce emblématique des Alpes en régression
  • Création d’une zone de quiétude qui favorise la biodiversité permettant aux espèces de trouver refuge

Pour le climat

  • Préservation/création/extension en altitude des habitats pour le tétras, donc adaptation de ces habitats aux effets du changement climatique
  • Renforcement et diversification du massif forestier et ainsi sa meilleure résilience face au changement climatique

    Pour le territoire

    • Concilier le ski, une activité économique importante pour le territoire, et créatrice d’emploi, avec la préservation de la biodiversité

      Actions et moyens mis en œuvre

      PROGRAMME D’ACTIONS

        • Création d’une clairière par une trouée dans la végétation permettant de favoriser la création d’igloo dans lesquels les Tétras-lyre s’abritent l’hiver (plus de poudreuse)
        • Aménagement forestier pour limiter les intrusions de skieurs dans la zone de quiétude, améliorer la ressource alimentaire des Tétras-lyre en hiver (essences nourricières) et limiter l’érosion des sols

        CALENDRIER 2019-2050

        2020 Concertation avec les acteurs locaux pour définir les zones de quiétude
        2020-2021  Travaux d’aménagements
        2020-2050 Suivi et évaluation

        Avancement du projet

        RÉALISATIONS EN 2021

        • Plantation de 980 plants de 60-80cm (épicéa, mélèze, pin cembro, bouleau, sorbier) adaptés aux conditions climatiques sur une zone de poudreuse hors-piste afin d’éviter que les skieurs traversent la zone.
        • Installation de 30 poteaux en bois de 3m de haut le long du linéaire de plantation afin de servir de support aux panneaux de sensibilisation et aux banderoles de protection.
        • Lancement de la sensibilisation en février : 400m linéaires balisés via l’installation d’un jalon tous les 10m avec l’inscription « zone de tranquillité ».

        FAITS MARQUANTS 2021

        • Deux visites de site en présence de l’ONF et du chef de pistes sur la protection des plants.
        • 12 novembre : visite de fin de chantier.

        SUIVI DES INDICATEURS 2021

        • Suivis des Tétras-lyres dans le cadre du projet Birdski (2020-2022) : piège photo, suivi des indices de présence des Tétras-lyres :
          • 67 tétras-lyres comptabilisés au chant en 2021 : tendance globale à la hausse depuis les années 80, même si les effectifs de coqs chanteurs ont diminué depuis 2018 (85 coqs inventoriés).
          • Augmentation du nombre de crottiers : de 45 en 2020 à 58 en 2021.
          • Fréquentation des remontées mécaniques : fermées en hiver 2020-2021 (crise sanitaire).

        porteur de projet

        partenaires

        LeHavre
        • FEDER –Programme Opérationnel Interrégional du Massif des Alpes (POIA)
        • FNADT – Convention Interrégionale du Massif des Alpes (CIMA)
        • ONF

        GALERIE PHOTO

        Pour aller plus loin

        Dernière actualité

        Aucun résultat ne correspond à votre recherche