Bois Magnin

TRANSFORMATION D’UNE PEUPLERAIE DÉPERISSANTE EN FORÊT DURABLE

Jura (39)

Projet Bois Magnin - Vue aérienne du site avant travaux (c) Camille Paillier
Transitions agricole et forestière

Surface d’intervention
Nature 2050

160 000 m²

CONTEXTE

Le Printemps des Terres à acquis le foncier du Bois Magnin en 2021 dans l’optique de créer un modèle de gestion forestière holistique et durable. Le massif appartenait à une indivision de particuliers et était géré par la coopérative forestière Bois et Forêt de l’Est, qui en a établi les plans et la description des peuplements.

Le site du Bois Magnin, se situe dans la région forestière Bresse et Dombes de l’Inventaire Forestier National (IFN) Saône. L’état initial est une peupleraie dépérissant et des robiniers, plantés il y a 40 ans, sans caractéristiques remarquables mise à part l’existence d’un ruisseau et d’une zone humide. Le Bois Magnin est un exemple type d’une impasse de gestion forestière. 

Dans ce contexte, un itinéraire plus conforme aux enjeux écologiques a été envisagé pour transformer le Bois Magnin en site démonstrateur. Le Printemps des Terres souhaite faire du Bois Magnin un  site pilote de gestion durable forestière intégrant : la restauration de la biodiversité par la diversification des essences et la conservation de la faune et flore patrimoniales ; l’adaptation du peuplement aux changements climatiques et le renforcement de sa résilience face aux aléas climatiques et à la propagation des maladies ; la séquestration du carbone et sa valorisation à travers le label bas carbone ; la production de bois de façon durable et renouvelable.

objectifs

L’objectif du projet est de restaurer le massif du Bois Magnin, dégradé à la suite des actions de terrassement et la plantation il y a 40 ans de peupliers et de robiniers, et réhabiliter la zone humide en place n’étant plus fonctionnelle. Le projet du Bois Magnin a pour vocation d’être un véritable démonstrateur d’une gestion forestière permettant un optimum entre stockage carbone, adaptation au changement climatique et biodiversité.

Pour la biodiversité

  • Diversifier le massif forestier avec près de trente essences
  • Favoriser l’émergence d’une variété de ressources et d’habitats

Pour le climat

  • Valoriser le potentiel de séquestration carbone via la labellisation bas carbone du MTE
  • Renforcer la résilience de la forêt face aux aléas climatiques

    Pour le territoire

    • Préserver la ressource sylvicole et identifier des opportunités de production d’éco matériaux

      Actions et moyens mis en œuvre

      PROGRAMME D’ACTIONS

      • Substitution d’essences autochtones et adaptées aux peupliers
      • Maintien d’îlot de vieillissement en libre évolution/îlots de sénescence dans les zones les plus hydromorphes
      • Maintien d’arbres morts ou dépérissant, isolés ou par bouquets
      • Évacuation ou annelage des acacias, lorsqu’ils sont présents
      • Gestion des lisières
      • Remettre en état la zone humide

      CALENDRIER 2017-2050

      2022-2024  Travaux – Abatage et évacuation des peupliers, marquage des baillivaux, détourage de perches, travail du sol, plantation et protection contre les cervidés
      2023 – 2050  Plan de gestion et suivi – Dégagement, taille de formation, nettoiement, suivis indicateurs 

      porteur de projet et partenaires

      • Lycée Agricole Montmorot
      • CDC Biodiversité
      • Coopérative Forêt et Bois de l’Est

      GALERIE PHOTO

      Pour aller plus loin

      Dernière actualité

      Aucun résultat ne correspond à votre recherche