Ferme du Sarrat

MISER SUR LA SYMBIOSE ENTRE L’ARBRE FRUITIER ET LES CULTURES MARAÎCHÈRES.

Ayros Arbouix (65)

Nature 2050 - Ferme du Sarrat ©Y.Caubet
Transitions agricole et forestière

Surface totale du
projet Nature 2050

7 000 m²

CONTEXTE

La Ferme du Sarrat – anciennement Jardins du Davantaygue – est perchée à 500 mètres d’altitude à cheval sur les communes de Saint Pastous et Boô-Silhen, dans les Hautes-Pyrénées. Cet environnement montagnard impose de nombreuses contraintes d’exploitation liées au contexte pédoclimatique difficile, aggravé par les effets des changements climatiques. La ferme fait face à de fortes variations de température (gelées précoces et tardives, accompagnées de chutes de neige), des périodes de sécheresse en été et d’inondations au printemps dans un contexte de saison très courte (mai à octobre). D’autre part, le terrain limoneux en pente est vulnérable aux enjeux de ruissellements des eaux de pluie et d’érosion des sols.

 

Malgré les aléas climatiques, Yohan et Marion ambitionnent de nourrir la communauté locale avec des fruits, petits fruits de saison en utilisant des techniques d’agroforesterie, en plus de leurs productions maraîchères. Le projet de la Ferme du Sarrat a été récompensé par le Concours Agriculteurs d’Avenir édition 2019 et intégré au programme Nature 2050 de CDC Biodiversité.

objectifs

Sur une parcelle certifiée en agriculture biologique, en partie plantée de fruitiers et pâturée par des brebis, le projet vise à compléter le patrimoine arboré de la ferme pour faire face aux effets du changement climatique.

Pour la biodiversité

  • Utiliser les arbres comme support de biodiversité
  • Préserver des variétés anciennes de fruitiers

Pour le climat

  • Améliorer la résilience de l’exploitation en favorisant des essences adaptées et résistantes aux conditions pédoclimatiques locales
  • Renforcer l’infiltration des eaux de ruissellement dans les sols

    Pour le territoire

    • Créer un conservatoire de variétés anciennes endémiques
    • Augmenter l’offre de produits frais et issus de l’agriculture biologique sur le territoire

      Actions et moyens mis en œuvre

      PROGRAMME D’ACTIONS

      • Plantation de haies : 500 plants d’arbustes, petits fruits et arbres champêtres d’essences variées (amélanchiers, viorne, saule, sureau, cornouiller sanguin, mahonia, noisetier pourpre, prunus myrobolan, aulne glutineux, érable champêtre, néfliers, fraisiers, framboisiers)
      • Plantation d’arbres greffés en intra parcellaires : 510 plants de fruitiers, majoritairement des pommiers, poiriers et pruniers, ainsi que des abricotiers, pêchers, cerisiers et figuiers
      • Création d’un bassin pour pallier le manque d’eau en été
      • Installation de clôtures pour empêcher l’accès du gibier et des ovins

      CALENDRIER 2019-2050

      2020 – 2022 

       Plantations et création du bassin

      2020 – 2050  Suivi et évaluation

      Avancement du projet

      RÉALISATIONS EN 2021

      • Plantation de 400 arbres fruitiers et greffe de 400 autres.
      • Installation d’une bâche EPDM : finalisation et remplissage du bassin de rétention d’eau pour palier l’infiltration des eaux dans le sol et permettre l’arrosage des cultures et des fruitiers.
      • Installation de clôtures pour protéger les arbres de la faune sauvage (jusqu’à 1,80m) : dégâts à cause des chevreuils sur 200 fruitiers et de la sécheresse sur 25 autres.

      FAITS MARQUANTS 2021

      • Partenariat avec La Cagette, groupement de producteurs (vente en ligne) ; création d’un marché 100% bio dans la vallée, dédié aux producteurs locaux.
      • Valorisation : visites sur l’exploitation via le réseau SMART ; journées greffes avec des agriculteurs des HautesPyrénées (reconduites en 2022).

      SUIVI DES INDICATEURS 2021

      • Suivi d’évènements climatiques anormaux : l’ombre apportée par les arbres aux planches de légumes et le paillage des arbres ont permis de faire face aux épisodes de sécheresses (octobre) et à la canicule estivale. Les haies brise-vent ont aussi permis d’atténuer les dégâts de la tempête Justine (février).

      porteur de projet

      partenaires

      • Concours Agriculteurs d’avenir – Accor, Pur Projet
      • SMART

      GALERIE PHOTO

      Pour aller plus loin